Sections

Stéphane Rousseau veut devenir maire de Lacolle


Publié le 18 septembre 2017

Stéphane Rousseau affrontera Roland-Luc Béliveau à la mairie de Lacolle.

©gracieuseté

ÉLECTIONS - Stéphane Rousseau sera candidat à la mairie de Lacolle et fera la lutte à Roland-Luc Béliveau qui a déjà indiqué son intention de briguer de nouveau les suffrages.

Il n'aura pas d'équipe, mais il encouragera quelques personnes partageant ses valeurs à se porter candidats et aura l'esprit ouvert pour travailler avec les élus, affirme-t-il.

M. Rousseau a été conseiller municipal après avoir été élu en 2012 à la faveur d'une élection partielle. L'année suivante, il avait retiré sa candidature à la mairie à la dernière minute. Il explique qu'il avait évalué la situation et avait finalement choisi d'appuyer Michel Robidoux à la mairie.

Stabilité

Quatre ans plus tard, il déclare se présenter comme un candidat honnête avec une ouverture d'esprit et sans penser qu'une seule personne peut tout changer. «Les gens d'aujourd'hui ont le goût d'un gars du peuple, avec leurs valeurs, qui respecte le budget.»

Il veut ramener une stabilité dans l'administration municipale et assurer un climat favorable au travail des employés et au développement domiciliaire et économique.

Convention

Il n'était pas d'accord avec la syndicalisation des employés en raison de leur petit nombre, mais comme ils sont syndiqués, il souhaite signer une convention collective de cinq ans. À partir du moment que le monétaire est réaliste, il voit la possibilité d'un règlement.

Par ailleurs, les poursuites, les plaintes, les griefs, avec les frais d'avocats qui les accompagnent, se sont multipliés au cours des dernières années. M. Rousseau veut examiner les possibilités d’ententes à l'amiable.

Pompiers

Le Service des incendies a connu aussi une période d'instabilité. M. Rousseau se dit très à l'aise avec l'actuel chef, Philippe Patenaude.

Il souligne l'importance des pompiers dans une municipalité comme Lacolle où ils agissent aussi comme premiers répondants. Il ne voit toutefois pas la nécessité pour l'instant de construire une nouvelle caserne.

Développement

Il évalue que Lacolle a fait du surplace depuis quatre ans. Amener de nouveaux propriétaires à s'établir à Lacolle sera un des thèmes de sa campagne. Il y a encore des terrains disponibles pour bâtir des maisons, note-t-il. M. Rousseau veut aussi s'asseoir avec les entreprises pour examiner les possibilités de développement.

Par ailleurs, il indique avoir rencontré François Rebello, promoteur du train Sherbrooke-Montréal, et a échangé avec lui sur l'idée d'un train de nuit Montréal-New-York. Il aimerait que la vieille gare de Lacolle soit englobée dans un projet.

M. Rousseau souhaite aussi développer les activités autour du train de Noël pour en faire un événement d'une semaine qui contribuerait au rayonnement de Lacolle.