Accident à Saint-Cyprien en 2016 : Brault accusé de conduite dangereuse causant la mort


Publié le 21 avril 2017

La violente collision survenue près du 175, route 221, à Saint-Cyprien-de-Napierville, avait coûté la vie à un des conducteurs.

©TC Media - Archives/Jessyca Viens Gaboriau

Kevin Brault, 37 ans, de Saint-Jean-sur-Richelieu, fait face à des accusations de conduite dangereuse causant la mort de Réjean Perras et des blessures à une femme.

Les accusations ont été portées le 19 avril, plusieurs mois après l’accident survenu le samedi 2 juillet 2016, vers 11 h, sur la route 221, à Saint-Cyprien-de-Napierville.

Deux voitures étaient entrées en collision dans une courbe. Un des deux conducteurs aurait dévié de sa voie, avait indiqué sur les lieux le porte-parole de la Sûreté du Québec.

Il y avait deux occupants dans chacun des véhicules. M. Perras, 62 ans, de Saint-Constant, était l'un des conducteurs. Il est décédé de ses blessures.

Brault a comparu pour ces accusations quelques jours après avoir été arrêté à la suite d'un incident survenu dans un stationnement du Vieux-Saint-Jean dans la nuit du 8 avril.

Il s'en serait pris à deux jeunes femmes à qui il aurait d'abord crié des insultes. Les femmes se sont réfugiées dans leur auto. Brault aurait appuyé le pare-chocs de son véhicule sur leur voiture pour tenter de la déplacer. Il aurait menacé un jeune homme qui voulait s'interposer.

À l'arrivée des policiers, il a pris la fuite et a finalement été localisé sur la rue Latour.

Cet incident a valu à Brault une série d'accusations, dont conduite dangereuse et avec les facultés affaiblies, délit de fuite, voies de fait et avoir proféré des menaces à un policier.

Probation

Le prévenu était déjà devant la cour pour une affaire de voies de fait. Il était sous le coup d'une ordonnance de probation. Le ministère public s'oppose à sa remise en liberté.