La Corporation de Développement Communautaire voit le jour

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
La Corporation de Développement Communautaire voit le jour

Lors d’une conférence de presse tenue le 3 mai dernier dans les locaux de la MRC des Jardins-de-Napierville à Saint-Michel, la Corporation de Développement Communautaire a lancé son plan d’action prévoyant plusieurs interventions sur le territoire au cours des prochaines années. Forte d’une subvention annuelle de 47 000 $ qui vient d’être octroyée par le Secrétariat à l’action autonome et aux initiatives sociales du gouvernement du Québec, la CDC sera maintenant en mesure de travailler plus efficacement et de façon continue au développement social de la région. La présidente de l’organisme, Nicole Malo, était particulièrement fière et émue lors de la conférence de presse. Elle a tenue à remercier les maires de la MRC, le CLD des Jardins-de-Napierville, et le député provincial Stéphane Billette pour leur soutien indéfectible et enthousiaste au projet présenté par la CDC. Elle a également remercié les organismes qui se sont joints à la CDC. Ils sont maintenant au nombre de 16. « Je tiens à dire un immense merci à toutes les personnes et à tous les organismes qui ont appuyé notre démarche et permis de la concrétiser », a déclaré Nicole Malo. « Il a fallu quatre ans d’efforts pour faire aboutir notre projet. Beaucoup de travail a été accompli et c’est avec beaucoup de fierté que je peux maintenant présider à la naissance officielle de la Corporation de Développement Communautaire de la MRC des Jardins-de-Napierville ». Le projet est né d’une initiative de Nicole Malo, de Richard Vigneault de CHOC FM, et de Patrick Thibert, un homme très impliqué dans le domaine communautaire. L’attaché politique du député Stéphane Billette, Gilles Bigras, a déclaré que toute la population peut se réjouir de la création de cet organisme, un organisme dont toute la population de la région va bénéficier et qui permettra à tous les intervenants de trouver des solutions ensemble pour régler les problèmes. Le conseiller principal en développement social de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Clément Bergeron, a dit qu’une telle Corporation est bonne pour le rapprochement entre les élus et les organismes communautaires. Le directeur général du CLD des Jardins-de-Napierville, Michel Charbonneau, s’est réjoui de ce que la CDC aura maintenant une voix à la table du CLD. Il a dit que le CLD, la CDC et la CRÉ sont maintenant des partenaires. Il a félicité les gens qui mettent beaucoup d’énergie à améliorer le sort de leurs concitoyens et concitoyennes. Marie-Josée Fillion, de la Table nationale des CDC du Québec, s’est dite fière de saluer la création officielle de la CDC des Jardins-de-Napierville Elle a dit que cela va favoriser l’émergence d’un milieu dynamique dans la MRC. Quant à Isabelle Corbeil, coordonnatrice de la CDC du Haut-Saint-Laurent, elle a dit que le nouvel organisme va favoriser le maillage entre plein de partenaires qui vont pouvoir contribuer au développement social et économique de la région. Enfin, préfet suppléant de la MRC, le maire d’Hemmingford Canton, Paul Viau, a félicité Nicole Malo pour sa ténacité. Il a aussi tenu à remercier les bénévoles « sans qui c’est bien difficile de faire progresser les choses ». Objectifs Ils sont au nombre de six et visent à promouvoir le développement communautaire dans la MRC, sensibiliser la population à améliorer sa qualité de vie, impliquer les citoyens et citoyennes dans la recherche de solutions pour contrer les problèmes vécus dans la communauté, rassembler des actions concertées et complémentaires, et stimuler la réflexion, la consultation et la concertation sur tout ce qui touche le développement social, durable et communautaire, Champs d’intervention La CDC a identifié une dizaine de secteurs où son action pourra s’exercer. Ils comprennent notamment la concertation, l’information, la formation, le soutien à l’économie sociale, la consolidation et le développement communautaire et le travail en partenariat. Pour 2011-2012, le plan d’action consiste à défendre, développer, former et soutenir les intérêts des membres, organiser des ateliers de formation, organiser des déjeuners-solidarité et créer un site web, entre autres. Grâce à la subvention obtenue de Québec, la CDC a pu embaucher un coordonnateur, Martin Thériault. Il sera à l’œuvre très bientôt. Les membres Parmi les 16 membres de la Corporation de Développement Communautaire de la MRC des Jardins-de-Napierville, notons entre autres Le Campagnol. Apprendre en cœur, le Centre de femmes La Marg’Elle, le Service d’Action Bénévole, Carrefour Jeunesse Emploi, Sourire sans Fin, et la Maison des Jeunes L’Adoléus. Il y a également une citoyenne, Gisèle Prud’homme, dont l’implication dans le monde communautaire est un modèle de constance, de persévérance et de ténacité. Nul doute, on entendra beaucoup parler de la CDC.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des