Le consortium PRISME fête ses 30 ans

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
Le consortium PRISME fête ses 30 ans

Le 25 février dernier, producteurs maraîchers et employés du consortium PRISME fêtaient le 30e anniversaire de fondation de PRISME. Cette rencontre « familiale » a souligné l’implication de ses membres, le travail effectué par ses employés et le dynamisme d’un de ses fondateurs, M. Luc Brodeur. MM. Marian Vinet et Marc Van Winden, présidents de PRISME et de DataSol, ont fait part aux quelque 80 personnes présentes du cheminement parcouru grâce à la collaboration de producteurs pourtant tous compétiteurs. Ils ont aussi valorisé la tâche accomplie par tous les membres qui ont siégé sur le conseil d’administration et souligné la longue implication de MM. Yvan Hotte et Patrick Van Winden en tant que présidents. M. Vinet a également remercié les employés pour leur dévouement, tout en insistant sur le nombre imposant d’intervenants du milieu agricole qui ont été formés à l’école du PRISME. Le repas a été suivi d’un hommage particulier à Luc Brodeur, à ses visions et ses talents de développeur qui ont fait du PRISME ce qu’il est. M. Brodeur a été très touché par les témoignages et marques d’appréciation reçues des producteurs et des employés par le truchement de vidéos, d’une chanson adaptée à son image de « boss aux mille défauts » et d’un parallèle tordu avec l’intrépide Tintin. M. Brodeur dit tirer sa plus grande fierté d’avoir travaillé durant toutes ces années avec trois générations de producteurs, d’ailleurs toutes représentées dans la salle. La soirée s’est joyeusement terminée en dansant, avant de retourner à la maison en bravant une des rares tempêtes de neige de l’hiver. Depuis 30 ans, cette association de producteurs ne cesse d’être un acteur incontournable du développement de l’agriculture et de la protection de l’environnement au Québec. PRISME, un acronyme pour « Productions en Régie intégrée du Sud de Montréal enr. » a vu le jour en 1982 sous la forme d’un réseau de dépistage d’insectes et de maladies dans les cultures maraîchères des terres noires du sud du Québec. Ses membres viennent principalement des régions de Saint-Rémi et de Saint-Hyacinthe. Au fil des ans et des besoins des producteurs, la compagnie de recherches Phytodata inc. et le club agroenvironnemental DataSol se sont greffés au réseau de dépistage pour former le consortium PRISME. Ses activités s’étendent maintenant dans plusieurs régions du Québec, du Canada et à l’international. Source: Céline Laroche, secrétaire corporative

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des