Napierville lance une Politique de l’arbre

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
Napierville lance une Politique de l’arbre

C’est avec énormément de fierté que le maire de Napierville, Alain Fredette, a lancé le 20 avril dernier, la toute nouvelle Politique de l’arbre de Napierville. « Nous sommes l’une des premières municipalités du Québec à se doter d’une Politique de l’arbre et nous le faisons pour les générations futures. Adopter une Politique de l’arbre dès maintenant est un geste responsable et surtout, se veut un héritage important pour nos enfants. » Plus de 60 personnes étaient présentes au Centre communautaire pour le lancement de la nouvelle politique et pour participer au concours qui a permis à dix personnes de gagner un arbre gratuit. Les personnes avaient le choix entre un tilleul, un prunus ou un lilas japonais. Ce sont la députée fédérale Anne Quach, et l’attaché politique du député provincial Stéphane Billette, Gilles Bigras, qui ont tiré les noms au sort. Chaque arbre est d’une valeur d’environ 125 $ et il a déjà une bonne taille. Ce sont donc des arbres de haute qualité dont les gagnants pourront profiter. Ce sont des employés municipaux qui les planteront. La députée Quach a salué le geste de la municipalité de Napierville et s’est dite d’autant plus fière de cette politique qu’elle est elle-même une farouche partisane de la protection de l’environnement. Quelques heures plus tôt, elle venait d’être nommée par son chef, Thomas Mulcair, porte-parole adjointe en environnement pour le Nouveau parti démocratique à la Chambre des communes à Ottawa. Quant à Gilles Bigras, il a dit que le député Stéphane Billette était vraiment désolé de ne pouvoir être présent mais qu’il saluait le travail de la municipalité. Étant lui-même secrétaire parlementaire du ministre de l’Environnement du Québec, M. Billette est très sensible à l’importance de protéger le patrimoine arboricole du Québec en général, et de notre région en particulier. En conclusion, le maire Fredette a rappelé que l’arbre, c’est une richesse vivante. Il souhaite que les citoyens de la municipalité aient à cœur de planter des arbres afin non seulement d’embellir le village, mais aussi d’assurer un environnement plus sain pour les générations futures. On peut se procurer les documents expliquant la Politique de l’arbre aux bureaux de la municipalité à l’hôtel de ville. Rappelons que la Politique a été élaborée par un comité sur lequel ont siégé plusieurs conseillers municipaux et des employés, notamment Micheline Fortin, Jacques Délisle, et Ginette Pruneau.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des