David et Mathieu Laroche: deux frères, une passion

David et Mathieu Laroche: deux frères, une passion

Des histoires du fils qui suit les traces du père ou du plus jeune qui veut imiter son frère ne sont pas rares dans le monde de la boxe. Unis par la même passion, David et Mathieu Laroche sont parmi ceux pour qui le sport et la famille vont de pair. Les deux frères originaires de Sherrington ont plongé dans l’univers de la boxe il y a un peu plus de deux ans.

Les habitués de l’école Pro Boxe de Saint-Jean-sur-Richelieu les croisent presque chaque soir dans le gymnase où ils consacrent plusieurs heures par semaine. Âgé de 19 ans, David Laroche ne regrette pas d’avoir troqué son équipement de hockey pour des gants de boxe. « J’aimais jouer au hockey, mais je voulais essayer autre chose. La boxe, ça vide l’énergie, ça défoule et ça m’apporte de la confiance », affirme-t-il.

En plus de profiter des bienfaits du programme d’entraînement, David Laroche souhaitait dès le départ monter dans l’arène pour livrer des combats. « À mon arrivée dans le gym, je voulais participer à des compétitions. » David n’a pas perdu de temps. En deux ans et demi, il compte déjà 22 duels: dix victoires, neuf défaites et trois combats de démonstration. Chaque semaine, il se tape quatre entraînements de deux heures chez Pro Boxe, en plus de trois séances de course. Ses efforts lui ont permis d’atteindre la finale des gants dorés l’an dernier où il s’est incliné par décision chez les 60 kg.

Reconnu pour sa vitesse d’exécution, la puissance de ses coups et son intensité dans le ring, David estime qu’il devra améliorer l’aspect défensif. « David a souvent affronté des boxeurs plus forts que lui. Il a déjà perdu six combats consécutifs, mais en a aussi gagné six de suite. Il montre une bonne progression et se retrouve rarement dans des positions vulnérables », indique son entraîneur, Marc Blanchet. Le prochain défi de David Laroche, c’est à l’automne avec les qualifications pour le Championnat canadien senior. Entre-temps, il poursuit ses études en sciences humaines au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu.

Sur les traces de son frère

C’est David qui a donné la piqûre de la boxe à son frère Mathieu. Âgé de 15 ans, ce dernier s’est lancé dans l’aventure il y a deux ans. Le cadet a sensiblement le même parcours et le même rythme d’entraînement que David. En douze combats, Mathieu compte six victoires, quatre revers et deux duels de démonstration. Il a remporté les Gants d’argent chez les 57 kg en décembre 2011 et vise le même titre aux prochains Gants dorés. Mathieu possède des qualités similaires à son frangin.

Même après une défaite, il n’est pas le genre à baisser les bras. « Il faut être capable d’accepter la défaite. L’important, c’est de progresser de combat en combat », souligne celui qui vient de compléter sa troisième secondaire à l’école Louis-Cyr de Napierville. Comme bien des boxeurs, le rêve olympique figure en tête de liste de ces deux passionnés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des