La microrafale du 4 juillet sème la dévastation dans le sud-ouest de la Montérégie

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
La microrafale du 4 juillet sème la dévastation dans le sud-ouest de la Montérégie

La microrafale qui a balayé une partie de la Montérégie, de Mercier jusqu’à Sherrington le 4 juillet dernier, a non seulement déraciné des arbres plus que centenaires mais a en plus dévasté les cultures de près d’une centaine d’agriculteurs, causant des pertes financières évaluées à plus de 50 millions $. Certaines entreprises ont pratiquement perdu la totalité de leur récolte, tandis que les dommages subis par d’autres viennent grandement affecter toute perspective de rentabilité pour la saison. Et le pire est que bon nombre de producteurs n’ont aucune assurance.

Devant la situation, l’Association des jardiniers maraîchers du Québec a demandé que le gouvernement du Québec offre une aide financière pour aider les producteurs à faire face aux pertes de revenus irrécupérables qui viennent de fragiliser la pérennité des entreprises non assurées. La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de St-Jean-Valleyfied demande aux producteurs touchés de communiquer avec leur municipalité afin de signaler les dommages subis.

Aide gouvernementale

Le gouvernement a réagi rapidement. Dès jeudi soir dernier, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Pierre Corbeil, s’est rendu à la ferme Clovis Isabelle à Saint-Michel pour rencontrer des producteurs, les autorités des municipalités de la région et constater l’ampleur des dégâts en hélicoptère. Le ministre a indiqué que son collègue, le ministre de la Sécurité publique Robert Dutil, avait signé l’après-midi même le décret mettant en place le Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents pour soutenir les sinistrés des municipalités touchées. Celles-ci comprennent Saint-Rémi, Saint0-Isidore, Saint-Michel, Sherrington, Saint-Urbain, Sainte-Clotilde et Mercier. Le ministre Corbeil a indiqué que le gouvernement ferait d’abord l’évaluation des dommages puis offrirait une aide au cas par cas.

Les citoyens qui veulent obtenir plus d’information au sujet de ce programme peuvent communiquer avec le gouvernement provincial au numéro 1-888-643-2433. Par ailleurs, la députée fédérale de Beauharnois-Salaberry, Anne Quach, a écrit une lettre au ministre fédéral de l’Agriculture, Gerry Ritz, pour lui demander de venir en aide rapidement aux agriculteurs affectés par la tempête. La députée estime qu’il serait essentiel que le gouvernement fédéral fournisse une aide appropriée et collabore avec le provincial pour aider les agriculteurs.

Enfin, la candidate de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Huntingdon, Claire IsaBelle, demande aussi au gouvernement du Québec d’agir rapidement. Voici quelques images de la dévastation causée par la microrafale du 4 juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires