Campagne électorale québécoise 2012

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
Campagne électorale québécoise 2012
Les électeurs et électrices sont convoqués aux urnes le 4 septembre.

Voilà maintenant une semaine que la campagne électorale provinciale en vue des élections du 4 septembre prochain a été lancée. Que nous réserve cette campagne électorale? Bien malin qui pourrait le dire!

Le territoire desservi par le journal Coup d’oeil comprend quatre circonscriptions: Huntingdon, Iberville, Saint-Jean et Sanguinet. Cette dernière est une toute nouvelle circonscription résultant du dernier remaniement de la carte électorale. Elle comprend notamment la municipalité de Saint-Rémi qui ne fait dorénavant plus partie du comté de Huntingdon.

Dans les trois premières circonscriptions, les députés-sortants sont Stéphane Billette pour le Parti libéral, et Marie Bouillé Dave Turcotte pour le Parti québécois.

Les trois députés ont dressé des bilans de leurs actions depuis leur élection en décembre 2008. Ils se disent tous fiers du travail accompli et veulent tous être réélus.

De leur côté, même si on ne connait pas encore le nom de tous les candidats et candidates des autres partis, tous promettent une bataille serrée pour s’emparer des quatre sièges en question.

Voici un portrait, partiel, de la situation dans les trois premiers comtés. Au cours des prochaines semaines, nous présenterons des portraits plus étoffés de tous les candidats et candidates, leurs idées et leur programme politique.

Huntingdon

La circonscription de Huntingdon est un vieux bastion libéral. L’ancien député André Chenail y a fait la pluie et le beau temps pendant 17 ans avant d’être battu par Albert de Martin, de l’Action démocratique, au printemps 2007. Ce dernier a lui-même été défait par le libéral Stéphane Billette aux élections de décembre 2008.

Celui-ci semble très solide. Il se dit extrêmement fier d’avoir réglé tous les dossiers d’infrastructures municipales dont certains traînaient depuis une vingtaine d’années! Aussi, la quasi-totalité des routes dans le comté ont été refaites, les arénas ont été remis à niveau de même que plusieurs infrastructures de loisirs partout sur le territoire.

Stéphane Billette est une étoile montante du Parti libéral. Il a été nommé président du caucus des députés libéraux de la Montérégie, il est secrétaire parlementaire du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, et il siège sur les comités des Finances et de l’Agriculture.

Pour lui faire face, il y aura Claire IsaBelle de la Coalition Avenir Québec. Native de St-Michel où elle a grandi sur la ferme familiale, Mme IsaBelle promet de livrer une lutte de tous les instants au député sortant. Le 14 juillet dernier, elle a obtenu que le chef de la CAQ, François Legault, vienne participer à une activité de financement à Sherrington. Ils en ont profité pour rencontrer les visiteurs du Festival country et serrer de nombreuses mains. Mme IsaBelle possède un doctorat en sciences de la communication et est une spécialiste des questions d’éducation.

L’autre candidate connue est Carmen Labelle, qui représente Québec solidaire. C’est une professionnelle de la santé, très impliquée dans la vie communautaire. Elle a aussi un grand intérêt pour les questions agricoles et environnementales. Elle estime que l’économie et la politique doivent être au service du bien-être des Québécois et des Québécoises, et non l’inverse.

Il y aura également un candidat d’Option nationale, Éric Paré, qui exploite à Montréal TVHD, une entreprise spécialisée dans la télé numérique gratuite.

Iberville

En décembre 2008, c’est Marie Bouillé du Parti québécois qui a ravi cette circonscription qui avait longtemps été libérale. Mme Bouillé a été porte-parole en matière d’Agriculture, de Pêcheries et d’Alimentation, ainsi que de la Famille, elle a beaucoup travaillé sur les dossiers agricoles et sur les dossiers environnementaux. Fait à signaler, elle a réussi à obtenir une commission d’enquête sur les agissements de la Financière agricole, notamment les coupures substantielles dans l’aide financière aux agriculteurs.

Pour l’affronter, la CAQ a choisi Claire Samson, PDG de l’Association des producteurs de films et de télévision du Québec depuis 2000. Elle est considérée comme une vedette de la Coalition Avenir Québec. En ce qui concerne les autres partis, au moment d’aller sous presse, nous n’avions pas reçu d’information sur les candidatures possibles. Nous y reviendrons.

Saint-Jean

En décembre 2008, le jeune péquiste Dave Turcotte a arraché ce siège au Parti libéral. Dave Turcotte est un député très organisé qui travaille très fort pour les citoyens de sa circonscription. Il a dressé un bilan pour le moins impressionnant (34 pages!) de son mandat à l’Assemblée nationale.

Son opposant libéral est Martin Massé. Lors de sa soirée d’investiture, le ministre Clément Gignac et le député Stéphane Billette étaient de la partie. Le candidat promet de mener une chaude lutte à Dave Turcotte.

Quant à la CAQ, elle est représentée par Yvan Berthelot qui promet de s’attaquer durement aux « vieux partis ».

Il y aura aussi un candidat d’Option nationale, le jeune Félix Lemaire, un étudiant en langue à l’Université du Québec à Montréal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires