Cet hiver, prévenez les intoxications au monoxyde de carbone

Cet hiver, prévenez les intoxications au monoxyde de carbone
Chaque année

Santé – À l’approche de la période des grands froids, la Direction de santé publique de la Montérégie rappelle les mesures à prendre pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone (CO) qui peuvent mener à des hospitalisations et même au décès.

Chaque année, de nombreux cas d’intoxication au monoxyde de carbone sont signalés en Montérégie. Ils surviennent les jours de grands froids, lors que des gens réparent une voiture, une motoneige ou une souffleuse dans un garage la porte fermée et démarrent le moteur, même un bref instant.

Il arrive aussi que l’intoxication soit causée par une fuite dans la cheminée d’un poêle à bois. Parfois, c’est un travailleur qui utilise un chariot élévateur au propane mal entretenu dans un entrepôt non ventilé. L’utilisation de systèmes de chauffage au bois ou à l’huile mal entretenus, l’usage d’appareils à combustion défectueux et une mauvaise ventilation sont souvent à l’origine des intoxications au CO, un gaz incolore et inodore.

«Ces intoxications parfois très graves peuvent facilement être évitées, fait valoir le docteur Jean Rodrigue, directeur de santé publique de la Montérégie par intérim. Installer un détecteur de monoxyde de carbone dans sa maison, son garage ou son atelier est un geste efficace de prévention, puisque l’appareil émet une alarme sonore lorsqu’il y a détection de CO. Mais il faut aussi s’assurer que l’appareil fonctionne bien et remplacer les piles régulièrement. Malheureusement, dans plusieurs situations qui ont été portées à notre attention, le détecteur de CO n’était pas en fonction lorsque l’intoxication a eu lieu», déplore-t-il.

Symptômes

Les principaux symptômes d’une intoxication légère sont des maux de tête, des étourdissements, des nausées, des vomissements et de la fatigue. Une exposition plus importante peut causer une perte de conscience, des convulsions, le coma et même la mort.

Des renseignements additionnels à ce sujet sont disponibles à l’adresse santemonteregie.qc.ca /santepublique/ monoxydedecarbone.

Quelques précautions à prendre

Faire vérifier le système de chauffage par un entrepreneur qualifié au moins une fois par année ou lors de la modification ou du remplacement de ce système;

S’assurer que la cheminée et les conduits d’évacuation de la fournaise ou du foyer sont en bon état;

Vérifier le bon fonctionnement des appareils à combustible utilisés à l’intérieur (chaufferettes au kérosène, au pétrole ou au gaz, réfrigérateurs, cuisinières et sécheuses au gaz, chariot élévateur au propane);

S’assurer que la pièce dans laquelle se trouve l’appareil qui produit du monoxyde de carbone est bien ventilée.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des