pneus poupart installation gratuite

La Saint-Vincent de Paul inaugure son nouveau local à Saint-Cyprien

La Saint-Vincent de Paul inaugure son nouveau local à Saint-Cyprien
La Société Saint-Vincent de Paul a emménagé dans un nouveau local de 1500 pieds carrés

Communauté – La Société de Saint-Vincent de Paul (SSVP) accueille ses clients dans un nouveau local situé à Saint-Cyprien-de-Napierville depuis le 14 février.

Avant même l’ouverture des portes, des gens étaient en ligne et attendaient patiemment la réouverture de l’organisme de bienfaisance, le jour de la Saint-Valentin.

Depuis plusieurs semaines, les membres de la SSVP et des bénévoles se sont affairés à aménager le nouveau local situé au 15, rue Rogel-Lamoureux, local 102, à Saint-Cyprien.

La SSVP était située sur la rue Saint-Louis, à Napierville, dans un local appartenant à la municipalité depuis 20 ans. L’organisme planifiait de déménager dans un local plus grand afin de mieux servir la clientèle.

Éco-Friperie

Diane Brouillard, présidente régionale de l’organisme, a présenté son projet au CLD afin d’obtenir des subventions pour le faire. L’obtention de ces subventions nécessitait la création d’une entreprise d’économie sociale, ce qui devait être l’Éco-Friperie.

Selon les règles du Conseil national de la SSVP, les représentants de la SSVP devaient être majoritaires sur le conseil d’administration (CA) de l’Éco-Friperie, explique Mme Brouillard. Cela permettait de garder le contrôle sur ses activités et de s’assurer de remplir à bien sa mission.

De nombreuses rencontres se sont tenues entre les parties. Au moment de la signature du protocole d’entente, il n’était toujours pas question que la SSVP soit majoritaire sur le CA de l’Éco-Friperie, précise Mme Brouillard. De plus, l’entente prévoyait que la SSVP cède tous ses biens, vêtements et accessoires à la nouvelle entité créée.

Vertextile

La SSVP s’est donc dissociée de l’Éco-Friperie. Elle a fondé son propre organisme à but non lucratif, Vertextile, qui lui permet de percevoir des subventions gouvernementales ou d’autres organismes comme la CRÉ ou encore le CLD et de faire du commerce, en toute légalité.

«C’est un succès immense et nous sommes heureux que les citoyens aient entendu notre appel, confie Diane Brouillard,. Plusieurs citoyens pensaient que nous étions l’Éco-Friperie. Ce n’est pas le cas, la Saint-Vincent de Paul est une entité distincte.»

Cloches

De nombreuses cloches appartenant à la Saint-Vincent de Paul sont à la disposition des citoyens pour y déposer leurs dons. On en trouve une à l’épicerie Métro à Napierville, à Saint-Valentin, à l’hôtel de ville de Saint-Cyprien, devant leur ancien local de la rue Saint-Louis, à Napierville, à la station d’essence Shell de Saint-Cyprien et bien entendu, devant leur nouveau local sur la rue Rogel-Lamoureux.

Les heures d’ouverture sont le mardi, de 9 à 16 heures, le mercredi, de 19 heures à 20h30, le jeudi, de 9 à 16 heures, le vendredi, de 13 à 16 heures, et le samedi, de 9 heures à midi.

 

La Saint-Vincent de Paul en chiffres

La SSVP s’est installée à Napierville le 9 janvier 1995.

L’organisme amasse environ 30 000$ par année pour mener à bien sa mission d’entraide.

Depuis cinq ans, la SSVP a vendu et recyclé plus de 168 tonnes de vêtements, dont 32 tonnes en 2014.

 

Société Saint-Vincent de Paul

15, rue Rogel-Lamoureux, local 102

Saint-Cyprien-de-Napierville

438 884-9777

Vertextile.org

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des