La députée Brenda Shanahan milite pour la tuberculose

Par Martine Veillette
La députée Brenda Shanahan milite pour la tuberculose
La députée Brenda Shanahan (à gauche à l’avant) avec d’autres participants au Sommet de Berlin sur la tuberculose.

Si la tuberculose est à l’agenda du prochain G20 qui aura lieu cet été en Allemagne, la députée de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, pourra dire qu’elle y a contribué.

Mme Shanahan a représenté le Canada lors du Sommet de Berlin sur la tuberculose qui s’est tenu en Allemagne du 20 au 22 mars.

La rencontre regroupait des parlementaires des pays du G20. Le but était que cette maladie soit discutée lors du G20. Le regroupement a également formulé des recommandations qui pourraient être déployées pour faire face à la tuberculose résistante aux antimicrobiens.

«En tant que coprésidente du caucus de la santé mondiale, j’étais heureuse de me joindre à cette délégation pour démontrer que le Canada souhaite demeurer un acteur de premier plan dans la lutte contre la tuberculose», a commenté Brenda Shanahan par voie de communiqué envoyé le 31 mai.

Au cours de leur rencontre, les délégués ont appris que la tuberculose est la maladie infectieuse qui fait le plus de victimes dans le monde. Près de 1,8 million de personnes en sont décédées en 2015, dont des Canadiens. Dans les pays en développement, cette maladie représente la troisième cause de mortalité chez les femmes en âge de procréer.

Ils ont également appris que la tuberculose s’adapte rapidement aux médicaments disponibles. Si rien n’est fait, cette maladie pourrait emporter 75 millions de personnes et coûter jusqu’à 16 700 milliards $ à l’économie mondiale au cours des 35 prochaines années.

Le tiers des personnes atteintes ne sont pas diagnostiquées. «Il est donc urgent de trouver un diagnostic plus précis pour mieux détecter la tuberculose résistante aux médicaments et offrir un traitement approprié», a soutenu la députée.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des