Quatre MRC se mobilisent pour améliorer les conditions de vie de la population

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Quatre MRC se mobilisent pour améliorer les conditions de vie de la population
Les membres du comité directeur de Concertation Horizon: Paul Viau, préfet de la MRC des Jardins-de-Napierville, Linda Haworth, directrice adjointe des programmes jeunesse et des activités de santé publique au CISSS Montérégie-Ouest, Linda Phaneuf, directrice générale de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Suzie Grondin, directrice générale du Collège de Valleyfield, Rémi Pelletier, coordonnateur de la CDC du Haut-Saint-Laurent, Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Denis Henderson, préfet suppléant de la MRC du Haut-Saint-Laurent, Nicole Inkel, directrice générale de la MRC des Jardins-de-Napierville, Laurent Lampron, directeur général par intérim de la MRC du Haut-Saint-Laurent et Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC de Roussillon. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

SOCIÉTÉ – Quatre MRC de la région, soit Jardins-de-Napierville, Roussillon, Haut-Saint-Laurent et Beauharnois-Salaberry, lancent Concertation Horizon. Cette organisation regroupe des gens de différents secteurs, dont la santé, l’éducation, le communautaire, l’emploi et le municipal. Leur mission sera de partager leur expertise pour agir sur des enjeux communs aux quatre territoires.

Chacune de ces quatre MRC s’était déjà doté d’une politique de développement social. Ces politiques ont été étudiées par l’équipe de Concertation Horizon pour en faire ressortir des enjeux communs aux quatre territoires.

«Le développement social, c’est lié à l’humain, à la santé, à l’égalité, à la démocratie, au sentiment d’appartenance et au bien-être de la population», explique Julie Charbonneau, conseillère pour Concertation Horizon.

Au final, sept enjeux ont été ciblés: l’éducation, le logement, la santé et la sécurité alimentaire, le renforcement des actions collectives et le soutien aux acteurs communautaires, le transport, la réduction des inégalités sociales et économiques, ainsi que l’accessibilité des services.

Le rôle de Concertation Horizon est de générer et de diffuser de l’information et des données statistiques, de faciliter les contacts et de faire des démarches pour obtenir du financement pour réaliser des projets dans les MRC.

«En Montérégie-Ouest, Concertation Horizon est la seule instance qui assoit des acteurs intersectoriels au niveau régional», dit Mme Charbonneau.

Composition

Concertation Horizon, c’est un Comité directeur d’une quinzaine de personnes, qui se rencontrent environ cinq fois par année. Le préfet de chaque MRC y siège, de même que les directeurs généraux des MRC et un représentant de différents secteurs, comme la santé, l’éducation et le communautaire. Son rôle est de coordonner la démarche régionale et de décider des orientations.

À ce comité s’ajoute une Table de partenaires, comptant une vingtaine de personnes qui se réunissent eux aussi environ cinq fois par année. On y retrouve des représentants des secteurs municipal, de l’éducation, de la santé, du communautaire, de l’emploi, et d’autres expertises comme les aînés, les personnes handicapées ou encore l’immigration. Son rôle est de planifier et de mettre en œuvre les actions reliées aux enjeux régionaux et de soumettre des recommandations au Comité directeur.

«On entend souvent parler de développement économique, mais ça passe par le développement social.»

Pier Olivier Lacoursière, conseiller pour Concertation Horizon

Réalisations

Concertation Horizon a vu le jour en 2016, mais a officiellement été lancée le 28 mai 2018.

Les deux premières années d’existence de cette instance ont principalement permis sa mise en place.

Jusqu’ici, Concertation Horizon a accompli des réalisations en lien avec trois des sept enjeux communs aux quatre MRC. À titre d’exemple, une journée régionale portant sur l’enjeu de l’éducation s’est tenue le 13 juin 2017 et un colloque sur la réussite éducative se tiendra le 19 octobre 2018.

Une journée informative sur l’état de la situation en sécurité alimentaire a eu lieu le 27 septembre 2017.

Concertation Horizon travaille aussi dans le but d’implanter le service 211. Grâce à ce service, les citoyens pourront composer le 2-1-1 et ainsi obtenir de l’information par téléphone à propos des ressources sociocommunautaires qui sont disponibles sur le territoire.

À propos de Concertation Horizon

Concertation Horizon est basé dans les bureaux de la MRC des Jardins-de-Napierville, à Saint-Michel.

Son président est Paul Viau, maire du canton de Hemmingford et préfet de la MRC des Jardins-de-Napierville.

Son rayon d’action couvre donc quatre MRC, qui regroupent 42 municipalités et comptent plus de 300 000 habitants.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des