Québec solidaire: Aiden Hodgins-Ravensbergen est candidat dans Huntingdon

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Québec solidaire: Aiden Hodgins-Ravensbergen est candidat dans Huntingdon
Aiden Hodgins-Ravensbergen veut aborder des enjeux comme l'éducation, l'agriculture et le transport collectif pendant la campagne électorale. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

ÉLECTION – Aiden Hodgins-Ravensbergen, de Hemmingford, sera le candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Huntingdon lors de l’élection provinciale du 1er octobre.

Le jeune homme de 21 ans est étudiant en histoire à l’Université Concordia. Il est aussi gestionnaire au Parc Safari depuis trois ans et il agit à titre d’aide à domicile pour le CLSC, auprès d’une personne atteinte de Parkinson. Il siège également au conseil d’administration du Comité pour l’environnement de Hemmingford.

«J’ai toujours été fasciné par la politique, lance M. Hodgins-Ravensbergen. Le but pour Québec solidaire en général et pour moi aussi, ce n’est pas de gagner l’élection, mais de promouvoir de bonnes idées et des valeurs, comme l’éducation, la vérité, l’entraide et l’environnement.»

Il remarque que l’implication des jeunes en politique est un phénomène rare dans Huntingdon et il aimerait que cette situation change, dans leur propre intérêt.

«Ce sont les jeunes qui vont vivre les plus grandes conséquences des changements climatiques», prévient-il.

Enjeux

Tout au long de sa campagne, M. Hodgins-Ravensbergen entend s’attaquer à plusieurs enjeux qui touchent directement la circonscription de Huntingdon, comme l’agriculture, par exemple.

«J’ai grandi sur une ferme, rappelle-t-il. Nous voulons revaloriser le métier d’agriculteur et faire en sorte qu’il soit durable. Nous voulons les aider avec les taxes foncières et verser des subventions aux agriculteurs qui débutent. Nous voulons aussi protéger la gestion de l’offre et nous allons lutter contre les accords de libre-échange.»

Il propose aussi de les aider à amorcer une transition écologique de l’agriculture. «Beaucoup de gens voient les changements climatiques comme quelque chose d’inévitable, dit-il. Moi, je vois ça comme une opportunité de faire mieux.»

Québec solidaire est le parti qui incarne le changement dont nous avons besoin au Québec.

Aiden Hodgins-Ravensbergen, candidat pour Québec solidaire dans Huntingdon

Éducation

M. Hodgins-Ravensbergen entend aussi faire campagne sur le thème de l’éducation.

«Plus du tiers des jeunes ne terminent pas leur secondaire au Québec, et c’est encore plus dans la région, déplore-t-il. Nous reconnaissons tous qu’il y a un problème, mais ce que les autres partis ne réalisent pas, c’est que plus de 50 % des Québécois sont analphabètes fonctionnels. Il est important de réformer le système scolaire pour tout le monde. Il faut améliorer la façon dont on enseigne les matières.»

Transport

Il faut offrir un système de transport en commun dans la région, pense M. Hodgins-Ravensbergen, notamment pour les jeunes et les personnes à mobilité réduite.

«Il faut trouver un moyen d’accommoder ces gens», croit-il. Son parti propose notamment de réduire de 50 % le coût du transport collectif pour les usagers.

Santé

En ce qui a trait à la santé, Québec solidaire propose d’instaurer un programme d’assurance dentaire publique qui permettrait d’offrir la gratuité des soins dentaires à tous les Québécois.

«Ce sont 76 % des Québécois qui appuient cette politique», dit M. Hodgins-Ravensbergen.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des