Circonscription de Saint-Jean: Dave Turcotte se présente comme le candidat d’expérience

Par Louise Bedard
Circonscription de Saint-Jean: Dave Turcotte se présente comme le candidat d’expérience
M. Turcotte fait valoir qu'il est le seul candidat à connaître les dossiers et les réalités du comté de Saint-Jean. (Photo : Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

ÉLECTION – Dave Turcotte, candidat du Parti québécois, se présente comme le seul candidat qui réside à Saint-Jean, connait les dossiers et les réalités du comté, dont fait partie Saint-Blaise, et prêt à livrer la marchandise au lendemain de l’élection.

«Aucun chef, et ce, peu importe le parti politique, règlera les enjeux de Saint-Jean. Soyons sérieux. Le lendemain du 1er octobre, ça prend un député local, avec des compétences nationales, qui a les intérêts supérieurs de Saint-Jean tatoués sur le coeur. Ça prend un député qui sait s’élever au-dessus des partis politiques pour faire des gains», plaide-t-il.

Il fait valoir son implication pour la communauté, son accessibilité et son écoute. Il invite les électeurs à choisir un député qui les connait et les comprend. Député depuis dix ans, M. Turcotte veut obtenir un quatrième mandat.

Si je me suis présenté en politique, c’était d’abord pour aider et changer positivement Saint-Jean. Aujourd’hui, c’est toujours la même passion et toujours la même énergie qui m’animent.

Dave Turcotte, candidat du PQ dans Saint-Jean

Solidarité

Il fait de la solidarité un de ses thèmes de campagne. Avec près de 20 % des ménages de Saint-Jean qui ont un revenu inférieur à moins de 30 000 $ par année, la solidarité lui apparait comme un enjeu incontournable de la campagne.

Il rappelle les promesses de son parti de hausser le salaire minimum à 15 $ de l’heure d’ici octobre 2022, avec un mécanisme pour s’assurer que les effets positifs dépassent les impacts négatifs, notamment pour les PME. La plateforme péquiste prévoit aussi un rehaussement de 200 M$ du financement des organismes d’action communautaire et l’amélioration des conditions de travail dans le milieu communautaire.

M. Turcotte signale que près de 17 % des citoyens de la circonscription ont plus de 65 ans. Il fait état des engagements de son parti d’assurer un financement adéquat pour les soins à domicile, d’adopter une politique pour les proches aidants comprenant des heures de répit, de tenir des états généraux sur les conditions de vie des aînés, etc.

Engagements

Pour les quatre prochaines années, il promet de continuer à supporter les organismes communautaires, à reconduire les soirées reconnaissance du bénévolat communautaire. Il veut organiser aussi une soirée reconnaissance du bénévolat sportif.

Il s’engage à supporter la création d’un jardin communautaire au Cégep. Il veut créer un comité jeunesse de la circonscription de Saint-Jean pour encourager la participation citoyenne des jeunes.

M. Turcotte rappelle le rôle qu’il a joué dans l’édification du monument de Félix-Gabriel Marchand et les actions menées pour rendre hommage à l’écrivaine Rina Lasnier. Poursuivant dans la même veine, il veut travailler à rendre hommage à d’autres figures historiques de la région, particulièrement celles des femmes qui ont contribué au développement de la communauté.

Le candidat péquiste conclut que de voter pour lui, c’est prendre une police d’assurance d’avoir un député qui travaillera fort pour Saint-Jean.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des