Nouvellement élue pour la CAQ dans Sanguinet: Danielle McCann nommée ministre de la Santé

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Nouvellement élue pour la CAQ dans Sanguinet: Danielle McCann nommée ministre de la Santé
Danielle McCann, nouvelle députée de Sanguinet, dont Saint-Rémi fait partie, a été nommée ministre de la Santé, le 18 octobre. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – Pressentie pour occuper cette fonction, la députée nouvellement élue dans la circonscription de Sanguinet, Danielle McCann, a été nommée ministre de la Santé par le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, le 18 octobre.  

Jointe au téléphone au lendemain de sa nomination, Mme McCann tenait d’abord à remercier ses électeurs. «Permettez-moi de saluer et de remercier les gens de Saint-Rémi de m’avoir élue dans Sanguinet», dit-elle.

Elle confie n’avoir jamais eu comme plan de carrière d’accéder au poste de ministre de la Santé, elle qui a déjà occupé le poste de PDG de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.

«C’est quelque chose à laquelle je n’avais pas pensé sérieusement, mais je pense que la vision du premier ministre, l’équipe qu’il a constituée et le programme du parti m’ont grandement motivée et c’est pour ça que j’ai accepté d’occuper ces fonctions», dit-elle.

Circonscription

Bien que le poste de ministre de la Santé soit très prenant, Mme McCann s’engage à être disponible pour les citoyens de sa circonscription, qui comprend Saint-Rémi, mais aussi Saint-Mathieu, Sainte-Catherine et Saint-Constant.

«Le bureau de comté est déjà ouvert et du personnel peut accueillir les citoyens, précise-t-elle. Je vais être dans le comté régulièrement pour m’entretenir avec les citoyens, les maires et les mairesses. Pour moi, c’est fondamental.»

Le bureau de circonscription est situé au 55, rue Saint-Pierre, bureau 115, à Saint-Constant. Après vérification aurpès de l’attaché politique de Mme McCann, il semble que le bureau est en installation et n’est pas encore ouvert.

Je vais porter une attention particulière aux gens de mon comté.

Danielle McCann, députée de Sanguinet et ministre de la Santé

Santé

À titre de ministre de la Santé, Mme McCann veut transformer l’atmosphère au sein du réseau.

«La première chose à faire, c’est de changer le ton au niveau du réseau de la santé pour adopter une approche collaborative et travailler en commun pour trouver des solutions aux défis, dit-elle. Je veux lancer un message de ralliement.»

Elle s’engage à améliorer l’accès aux soins de santé, la qualité des soins donnés dans les centres d’hébergement de soins de longue durée, et les conditions de pratique du personnel médical, en particulier les infirmières et les préposées aux bénéficiaires.

Médecins de famille

Il y a un nombre suffisant de médecins de famille au Québec, estime Mme McCann. Cependant, elle est d’avis qu’il faut revoir le fonctionnement du système actuel pour leur permettre de voir plus de patients.

«Ça passe par une révision de leur mode de rémunération, estime-t-elle. Il existe un modèle mixte en Ontario, où les médecins sont payés pour la prise en charge d’un patient au lieu d’être payés à l’acte.»

De cette façon, les médecins seront davantage portés à déléguer des actes à d’autres professionnels, ce qui leur permettrait de traiter plus de patients, sans que leur rémunération ne soit affectée.

«Il faut travailler en décloisonnement des pratiques, pense Mme McCann. Les médecins de famille sont très sollicités dans les hôpitaux. Ils doivent revenir en première ligne.»

Petite enfance

Lors de la campagne électorale, le chef de la CAQ, François Legault, promettait un dépistage rapide de tous les enfants qui présentent un trouble de développement.

Mme McCann estime que l’atteinte de cet objectif est réaliste, compte tenu du plan de son collègue, le Dr Lionel Carmant, lui aussi nouvellement élu. M. Carmant est neuropédiatre à l’hôpital Sainte-Justine et il se spécialise dans ce domaine.

«Le Dr Carmant va avoir un rôle prépondérant à jouer pour le dépistage, dès la petite enfance, pour les enfants qui ont un trouble de développement, affirme Mme McCann. Il a un programme tout à fait réalisable, qui va se déployer dès la première année de mandat, dans toutes les régions du Québec.»

Aucune autre nomination

Aucun des trois autres députés de la CAQ, qui ont été élus sur le territoire couvert par le Coup d’œil, n’ont été nommés pour faire partie du conseil des ministres. Il est ici question de Claire Isabelle (Huntingdon), Claire Samson (Iberville) et Louis Lemieux (Saint-Jean).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des