École primaire du Petit Clocher: le Véhicube du Grand défi Pierre Lavoie s’arrête à Clarenceville

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
École primaire du Petit Clocher: le Véhicube du Grand défi Pierre Lavoie s’arrête à Clarenceville
Le Véhicube du Grand défi Pierre Lavoie s'est arrêté à l'école du Petit Clocher, à Clarenceville, le 17 octobre. (Photo : gracieuseté)

ÉDUCATION – Les élèves est le personnel de l’école primaire du Petit Clocher, à Saint-Georges-de-Clarenceville, ont récemment participé à plusieurs activités lors du passage du Véhicube du Grand défi Pierre Lavoie.  

L’école du Petit Clocher fait donc partie des 130 écoles chanceuses qui recevront la visite du Véhicube cette année, parmi les 1000 demandes reçues par l’équipe de Pierre Lavoie. C’est l’enseignante de 4e année, Cynthia Larouche, qui a soumis la candidature de son école.

«Le 11 octobre, l’équipe des communications est entrée en contact avec madame Larouche pour lui dire que sa lettre avait été un coup de cœur pour l’équipe de sélection», explique la directrice de l’école, Mélanie Filion.

Activités

Après un repas du Club des petits déjeuners, les élèves étaient attendus au gymnase par une équipe d’animation énergique. Des informations sur de saines habitudes de vie leur ont été transmises et les élèves ont été sensibilisés à l’importance de bien s’alimenter, bouger et dormir.  Les membres du personnel et les élèves ont ensuite cumulé des cubes d’énergie avec une séance collective de Zumba. Par la suite, les petits de la maternelle 4 ans et 5 ans ont été initiés au yoga.

À tour de rôle, les élèves sont montés à bord du Véhicube. Dans la partie avant du véhicule, les élèves ont participé à l’activité «Mangez mieux». Une dizaine de tablettes électroniques permettaient aux élèves de relever un défi de groupe en réalisant une activité virtuelle et interactive sur l’alimentation. Puis, une remorque attachée au Véhicube se révélait être une véritable salle de spinning virtuelle.

«En échange de cette journée inoubliable, les élèves ont promis à l’équipe de Pierre Lavoie qu’ils allaient s’engager à réaliser des cubes d’énergie au printemps prochain, dit Mme Filion. Et nous visons même de remporter «La Grande récompense», un prix qui permettrait à tous les élèves de dormir une nuit au Stade olympique et de passer une journée à la Ronde!»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des