Incendie d’une écurie à Hemmingford: l’origine ne serait pas criminelle

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Incendie d’une écurie à Hemmingford: l’origine ne serait pas criminelle
Un incendie a complètement détruit l'écurie Levie Chevaux de performance, sur le chemin Covey Hill, à Hemmingford, le 17 novembre. (Photo : Coup d'œil - gracieuseté)

ACTUALITÉ – L’écurie Levie Chevaux de performance, située sur le chemin Covey Hill, à Hemmingford, a été complètement détruite par un violent incendie, dans la nuit du 16 au 17 novembre, à Hemmingford. Malheureusement, 39 des 40 chevaux qui s’y trouvaient ont péri dans le brasier.

L’alarme a été donnée vers 2 h 20, le matin du 17 novembre. C’est un passant qui a communiqué avec les services d’urgence.

À leur arrivée, les pompiers ont fait face à un embrasement généralisé.

Une quarantaine de sapeurs provenant de 11 municipalités environnantes, certains provenant même des États-Unis, ont prêté main-forte aux pompiers de Hemmingford.

«On vit à côté de l’écurie, mais on n’a pas de fenêtre d’où on peut la voir, explique David Parent, le propriétaire des lieux. Quand on a vu ça, on s’est habillés et on est descendus l’écurie, mais on a juste réussi à sauver une pouliche. Il faisait noir et il y avait de la fumée. Les pompiers nous ont vite sortis de là.»

Trop tard

Les pompiers ont mis plus de six heures à éteindre le feu. Personne n’a été blessé, mais il leur a été impossible de sauver les chevaux.

«On savait qu’il y avait plusieurs chevaux dans l’écurie, mais le feu était trop avancé quand on est arrivés, se désole Paul Taylor, capitaine au sein du Service des incendies de Hemmingford. Il était l’officier responsable de cette opération. C’est un choc. C’est un drame. Tout feu, ça frappe. Il y a tout le temps des pertes. C’est dur pour tout le monde.»

Cause

On ne connait pas la cause exacte de l’incendie. Une enquête est toujours en cours.

«Rien ne laisse croire que c’est criminel», indique Francis Carrière, technicien en prévention des incendies à la MRC des Jardins-de-Napierville et responsable de la recherche des circonstances et de la cause de l’incendie.

La cause pourrait être de nature électrique ou mécanique, pense M. Carrière.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des