Participation record aux Journées horticoles et grandes cultures

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Participation record aux Journées horticoles et grandes cultures
Pas moins de 1900 visiteurs ont participé à l'une ou l'autre des nombreuses conférences qui étaient animées par une brochette d'experts. Au total, 17 thématiques ont été abordées, dont deux nouvelles, soit les biostimulants et l'agriculture au féminin. (Photo : gracieuseté - Rémy Boily)

AGRICULTURE – La 23e édition des Journées horticoles et grandes culture, qui se tenait du 4 au 7 décembre, au centre communautaire de Saint-Rémi, a une fois de plus remporté un vif succès, établissant un nouveau record d’achalandage.

Pas moins de 1900 visiteurs ont participé à l’une ou l’autre des nombreuses conférences qui étaient animées par une brochette d’experts. Au total, 17 thématiques ont été abordées, dont deux nouvelles, soit les biostimulants et l’agriculture au féminin.

«Si les Journées horticoles et grandes cultures peuvent affirmer attirer autant de monde depuis maintenant 23 ans, c’est que la relève est au rendez-vous, dit Maude Saint-Hilaire, agente de développement économique au Centre local (CLD) de développement des Jardins-de-Napierville, qui organise cet événement. De même, l’organisation bien rodée a été appréciée des partenaires, des visiteurs et des exposants.»

La salle d’exposition était, elle aussi, bondée avec une cinquantaine d’exposants. «Nous avons même dû refuser quelques exposants par manque d’espace», précise Mme Saint-Hilaire.

La salle d’exposition commerciale était bondée avec une cinquantaine d’exposants qui étaient sur place.

Ministre

Environ 130 personnes ont participé au traditionnel coquetel du mercredi, lors duquel l’ex-ministre de l’Agriculture, Yvon Picotte, s’est adressé aux participants.

Celui qui a été député à l’Assemblée nationale de 1973 à 1994 a d’abord salué le travail accompli par le Centre local de développement des Jardins-de-Napierville, qui a créé cet événement qui connait un succès indéniable.

«Les gens sont fiables et dévoués dans cette organisation», pense M. Picotte.

Il a rappelé l’importance de la participation des entreprises locales pour permettre la tenue de tels événements. «En milieu rural, on a besoin de tous les partenaires, dit-il. C’est leur job d’être proche du monde.»

Il a fait un plaidoyer pour que l’Union des producteurs agricoles (UPA) laisse davantage de place aux petits joueurs et à ceux qui font de l’agriculture biologique.

«Je prêche pour une agriculture au pluriel, dit-il. Les agriculteurs sont rendus tellement gros qu’on est en train de parler de détresse. Il y a moins de relève, moins de main-d’œuvre et ils sont de plus en plus endettés. L’UPA aurait avantage à accepter les plus petites fermes et les fermes biologiques. Ça amène de la diversité. Ça m’horripile de voir qu’il n’y a pas d’ouverture de ce côté-là.»

Enfin, il a aussi salué les gestes posés par les agriculteurs pour protéger l’environnement. «Quand j’étais ministre de l’Agriculture, on disait que les agriculteurs étaient les plus grands pollueurs au monde, rappelait-il. Mon œil! Depuis 40 ans, ce sont eux qui ont fait les plus grands efforts.»

Yvon Picotte, ex-ministre de l’Agriculture, Michel Charbonneau, directeur général du CLD des Jardins-de-Napierville, Paul Viau, préfet de la MRC des Jardins-de-Napierville et Pierre Sauriol, agronome.

Reconnaissance

Ce coquetel est aussi l’occasion de souligner le travail et l’implication de différents acteurs du milieu agricole.

Cette année, un certificat a été remis à André Bisaillon pour souligner ses 18 ans d’implication dans l’organisation des Journées horticoles et grandes cultures, ainsi que sa contribution au Circuit du Paysan.

Michel Charbonneau, directeur général du CLD des Jardins-de-Napierville, Marjolaine Gagné, directrice régionale adjointe à la Direction régionale de la Montérégie-Ouest du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et l’Alimentation du Québec, André Bisaillon, qui a été honoré pour son implication dans les Journées horticoles et grandes cultures et au Circuit du Paysan, Nathalie Bernard, directrice générale de Desjardins Entreprises Montérégie-Ouest, Hélène Duquette, conseillère aux entreprises pour Emploi-Québec et Jocelyn Saint-Denis, directeur général de l’Association des producteurs maraîchers du Québec.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des