Députée fédérale de Châteauguay-Lacolle: Brenda Shanahan sollicite un second mandat

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Députée fédérale de Châteauguay-Lacolle: Brenda Shanahan sollicite un second mandat
Brenda Shanahan sollicitera un second mandat dans la circonscription de Châteauguay-Lacolle, lors des élections fédérales qui auront lieu le 21 octobre 2019. (Photo : gracieuseté)

POLITIQUE – Mme Shanahan a satisfait toutes les conditions imposées par son parti lui permettant de se présenter à nouveau sous les couleurs du Parti libéral du Canada, lors de l’élection fédérale qui aura lieu le 21 octobre 2019.

Mme Shanahan en a fait l’annonce sur sa page Facebook, le 12 décembre.

«Il y a six mois, j’ai reçu les consignes à suivre, pour devenir candidate, comme faire une levée de fonds», explique-t-elle.

Elle devait notamment amasser 50 000 $ en dons, ce qui représente la moitié du coût de sa campagne électorale dans sa circonscription, dit-elle.

Mme Shanahan rappelle au passage que les dons provenant des entreprises sont interdits par la loi. «Les individus peuvent donner jusqu’à 1575 $ par année, précise-t-elle. Il y a aussi un crédit d’impôt de 75 % qui est donné.»

Son parti exigeait aussi qu’elle augmente le nombre de membres de son Association. «Nous avons doublé le nombre de membres, qui est passé de 200 à 400, dit Mme Shanahan. Ça montre l’intérêt des gens. Ça veut dire qu’ils nous appuient.

L’Association libérale fédérale de la circonscription de Châteaugay-Lacolle organisera un événement spécial, le 19 janvier, pour souligner officiellement la candidature de Mme Shanahan en vue des prochaines élections.

Changement de nom de la circonscription

Au mois de juin, Mme Shanahan a déposé un projet de loi privé à la Chambre des communes, pour modifier le nom de sa circonscription.

Comme Lacolle ne fait pas partie du comté de Châteaguay-Lacolle, Mme Shanahan propose de renommer la circonscription Châteauguay-Les Jardins-de-Napierville.

«Le projet de loi est rendu en deuxième lecture au sénat, explique Mme Shanahan. J’ai l’appui de tous les sénateurs, mais l’agenda du sénat est très serré.»

Le projet de loi doit encore passer en troisième lecture, avant de faire l’objet d’un vote et d’être ratifié par le gouverneur général.

Il est fort probable que le temps manque avant le déclenchement du scrutin. «Il y a toujours une chance, mais il reste peu de temps. Mon projet de loi était le 86e à passer. J’ai même fait un changement avec un projet de loi du Bloc pour passer devant. Faire des saucisses et de la législation, c’est quelque chose qu’on ne veut pas voir. C’est laid !», conclut-elle en riant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des