Opération solidarité parrainage: Sourire sans fin remercie ses partenaires et sollicite leur aide

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Opération solidarité parrainage: Sourire sans fin remercie ses partenaires et sollicite leur aide
Sylvie Rémillard, directrice générale de l'organisme Sourire sans fin, qui débute sa campagne de financement. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

COMMUNAUTÉ – Sourire sans fin, dont les actions rayonnent partout dans la MRC des Jardins-de-Napierville, a pignon sur rue à Saint-Rémi depuis 25 ans. L’organisme a récemment organisé une soirée pour remercier ses partenaires et donateurs. Sourire sans fin aura aussi besoin d’un coup de pouce, puisqu’il projette de doubler la superficie de sa friperie, la Boutique du bambin.

Une quarantaine de personnes participaient à cet événement annuel, dont plusieurs maires et conseillers de municipalités de la MRC des Jardins-de-Napierville et différents contributeurs, comme la Caisse Desjardins des Moissons.

«Les gens donnent des denrées, des dons, prêtent des locaux, font des dons à la Boutique du bambin, d’autres sont bénévoles, explique Sylvie Rémillard, directrice générale de l’organisme. Cet événement, c’est un cocktail de reconnaissance de l’engagement du milieu envers Sourire sans fin.»

«Ça fait 25 ans que Sourire sans fin existe et l’organisme a toujours été à la hauteur pour reconnaître les besoins de la population plus vulnérable, affirme Diane Rémillard, présidente du conseil d’administration de Sourire sans fin. Votre soutien et votre générosité contribuent grandement à la solidité de notre organisme. C’est l’occasion rêvée de vous dire 25 fois merci.»

Cette année encore, l’organisme sollicite les entreprises et les particuliers dans le but d’amasser quelque 8500 $, pour l’aider à accomplir ses nombreuses missions auprès des familles et des aînés vulnérables de la MRC des Jardins-de-Napierville.

La pauvreté diminue la capacité des individus qui perdent leurs moyens. Ils n’ont pas l’énergie pour aider les autres. C’est toute la communauté qui paye la facture.

Sylvie Rémillard, directrice générale de Sourire sans fin

Bénévolat

Lors de cette soirée, des bénévoles ont aussi témoigné de leur expérience au sein de Sourire sans fin et des bienfaits que cela leur procure que de donner du temps à leur communauté.

Chaque année, Sourire sans fin accueille plus de 260 bénévoles. «Nos besoins en bénévoles sont très importants. Ces derniers sont au cœur de nos actions», affirme Elsa Bélanger, agente de promotion chez Sourire sans fin.

Danielle Montmigny, qui a emménagé à Saint-Rémi il y a quatre ans, a témoigné du fait que son implication comme bénévole chez Sourire sans fin lui a permis de s’intégrer dans son nouveau milieu. «Ç’a nous a permis de briser l’isolement», confie-t-elle.

Léa et Émilie, deux adolescentes de 14 ans, ont aussi partagé leur expérience de bénévolat. Plus jeunes, elles sont bénéficier des services et activités offerts par Sourire sans fin et aujourd’hui, elles s’impliquent pour redonner un peu de ce qu’elles ont reçu.

«Je veux que les autres jeunes en bénéficient, dit Léa. C’est vraiment important de redonner au suivant et c’est très enrichissant.»

«C’est toujours émouvant de voir tout le travail qu’il y a derrière un organisme comme Sourire sans fin, dit Sylvie Rémillard. Quelle belle équipe!»

Boutique du bambin

L’an dernier, la Boutique du bambin a généré des revenus d’environ 64 000 $. Cette friperie est attenante aux locaux de l’organisme. On y retrouve principalement des vêtements, jouets et accessoires pour les enfants.

L’organisme projette d’agrandir le local pour permettre d’en d’augmenter le chiffre d’affaires de générer davantage de profits qui seront remis à Sourire sans fin, dont le financement repose actuellement sur des subventions et des dons.

En novembre, Mme Rémillard a déposé un projet de financement pour ce projet d’agrandissement. «Ça fait quatre ans qu’on met de l’argent de côté pour ça», précise-t-elle.

La construction pourrait débuter dès le printemps 2019. Le projet consiste en l’ajout d’un espace de 20 m par 8 m, à l’avant du local actuel, ce qui en doublerait la superficie.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sylvie Rémillard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sylvie Rémillard
Invité
Sylvie Rémillard

Merci Marc-André de cette belle couverture de l’action de Sourire sans Fin.