Saint-Rémi: la rue Notre-Dame sera complètement refaite

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Rémi: la rue Notre-Dame sera complètement refaite
Saint-Rémi veut revitaliser la rue Notre-Dame pour la rendre plus sécuritaire et plus attrayante. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

ACTUALITÉ – Un énorme chantier attend les résidents de Saint-Rémi et les personnes qui transitent par la rue Notre-Dame. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) doit refaire l’asphalte et le drainage pluvial de cette route. La Ville de Saint-Rémi veut profiter de cette occasion pour revoir l’aménagement de cette artère principale, dès 2020. Les citoyens sont invités à soumettre leurs idées pour rendre cette voie plus invitante et sécuritaire pour les piétons, les écoliers et les cyclistes.  

Enfouissement des fils électriques, ajout de mobilier urbain, élargissement des trottoirs, ajout d’une piste cyclable, de passages piétonniers, d’éclairage et plantation d’arbres, toutes les options seront considérées pour faire de cette rue un endroit attrayant.

Ce projet sera réalisé entre la route 221 et la rue Beaudin.

L’intersection de la rue Notre-Dame et de la route 221 sera aussi reconfigurée pour la rendre plus sécuritaire. Les élus n’ont pas encore choisi quelle forme cet axe prendra. Ce pourrait aussi bien être un boulevard urbain avec un terre-plein central ou même un carrefour giratoire.

«L’objectif est de réaliser les travaux en 2020 pour qu’ils soient terminés en 2021», indique Jérôme Carrier, directeur du service de la planification du territoire à la Ville de Saint-Rémi.

Budget

Les élus ont dédié une somme avoisinant les 12 M$ dans le programme triennal des immobilisations 2019-2021, qui a été adopté en décembre 2018, pour la réalisation de ces projets. La Ville dispose d’environ 6,6 M$ pour le réaménagement de la rue Notre-Dame et de 5 M$ pour l’intersection avec la route 221.

Il s’agit là d’une enveloppe globale approximative. Il est encore trop tôt pour déterminer la valeur exacte du projet et ce qu’il en coûtera aux contribuables de Saint-Rémi, estime M. Carrier. La Ville doit encore déposer des demandes d’aide financière auprès de différents organismes et ministères.

Le processus d’information et de consultation devrait s’étendre au courant de l’année 2019, où des propositions et des esquisses seront présentées à la population.

Jérôme Carrier, directeur du service de la planification du territoire de Saint-Rémi

Objectifs

Par ces travaux, Saint-Rémi veut encourager les citoyens à adopter des modes de transport actifs, que ce soit à pied ou à vélo.

«Certains parents ne veulent pas laisser leurs enfants aller à l’école à pied parce qu’ils trouvent ça dangereux», rappelle M. Carrier.

Cela permettra aussi aux résidents de mieux s’approprier ces lieux, ce qui aura pour effet de dynamiser l’économie locale.

«Les commerçants trouvent ça intéressant de réaménager la rue, dit M. Carrier. Ça va attirer de nouveaux commerçants avec des aménagements plus conviviaux.»

Jérôme Carrier, directeur du service de la planification du territoire à la Ville de Saint-Rémi, invite les citoyens à soumettre leurs idées pour améliorer la rue Notre-Dame.

Consultation

Les citoyens sont invités à émettre leurs commentaires et à faire des propositions d’aménagements de la rue Notre-Dame, par le biais du site Internet de la Ville de Saint-Rémi (www.ville.saint-remi.qc.ca), sous l’onglet Projet rue Notre-Dame. Au bas de la page se trouve une boîte de commentaires où les citoyens peuvent écrire leurs suggestions.

Saint-Rémi a même élaboré un logo et le slogan «La rue Notre-Dame se revitalise!», dans le but d’interpeller les citoyens sur ce projet d’envergure.

«L’idée, c’est d’arriver avec un concept à présenter à la population au printemps ou à l’été 2019. Une fois que je le choix final sera fait, les plans et devis pourront être réalisés à l’automne 2019», précise M. Carrier.

La Ville a entamé sa consultation auprès des citoyens le 5 mai 2018, lors du Rendez-vous branché. À cette occasion, les citoyens étaient invités à faire l’essai d’un véhicule électrique au centre communautaire. Saint-Rémi y tenait un kiosque, où les citoyens pouvaient faire part de leurs commentaires.

Les commerçants de Saint-Rémi ont aussi eu droit à une présentation du projet à la mi-mai.

Enfin, le 30 septembre, lors des Journées de la culture, les citoyens ont pu exprimer leurs préoccupations sur la configuration actuelle de la rue Notre-Dame.

«Il a été ainsi possible de constater qu’une majorité de répondants souhaitent voir bonifier le paysage de la rue, entre autres par l’ajout de plantation et un meilleur aménagement des espaces publics et souhaitent voir sécuriser les trottoirs et les traverses pour piétons, ajoute M. Carrier. Plusieurs propositions ont également été faites sur le réaménagement de l’intersection de la rue de l’Église et de la rue Notre-Dame, suite à la démolition du site du CardioTonik prévu l’an prochain.»

Saint-Rémi a développé un logo et un slogan pour mousser sa campagne de consultation en vue de la revitalisation de la rue Notre-Dame.
Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
MaRoland boisDenise LongtinGaetan Lefebvre Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gaetan Lefebvre
Invité
Gaetan Lefebvre

J’espère que vous aller élargir la rue notre dame entre st-Andre et la rue bourdeau sinon à quoi ça vas vous donner de faire ses travaux si ce n’est que de permettre au camion de mieux y circuler

Denise Longtin
Invité
Denise Longtin

Plantations d’arbres qui resteront moyennement petits. L’interdiction de passage de gros camions en ce centre ville

Roland bois
Invité
Roland bois

Bravo,.,. quelle bonne nouvelle.

Ma
Invité
Ma

Des transport en commun