Production laitière: deux troupeaux de la région parmi les meilleurs au pays

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Production laitière: deux troupeaux de la région parmi les meilleurs au pays
Le troupeau laitier d'Éric Grégoire, propriétaire de la Ferme Séric, à Saint-Cyprien-de-Napierville, se classe au troisième rang au Canada, pour l'année 2018, selon le palmarès de Valacta. (Photo : Coup d'œil - Archives)

AGRICULTURE – Le troupeau de la Ferme Séric, à Saint-Cyprien-de-Napierville, se classe au troisième rang du palmarès des troupeaux laitiers les plus performants au Canada, toutes catégories confondues, pour l’année 2018. De son côté, la Ferme Leriger, à Hemmingford, se classe au tout premier rang des troupeaux biologiques du pays.  

Éric Grégoire, propriétaire de la Ferme Séric, établit ainsi une nouvelle marque. Il fait un bond de cinq rangs par rapport à 2017, alors qu’il occupait la huitième position au pays.

«C’est la première fois que je monte si haut dans le palmarès, dit-il. C’est quelque chose! C’est dans tout le Canada. Je ne m’en attendais pas.»

Ce palmarès tient compte de la santé des animaux et de leur productivité.

«Cette année, j’ai aussi appris que je suis le troisième au Québec pour la quantité de lait produit par vache, explique M. Grégoire. Non seulement je fais beaucoup de lait, mais en plus, ma régie est très très bonne.»

Son troupeau compte 60 vaches et il détient 105 kg de matière grasse par jour de quota.

«Habituellement, une vache donne environ 1 kg de quota par jour, illustre M. Grégoire. Mes vaches produisent presque le double.»

Détails

M. Grégoire est un véritable passionné et rien n’est laissé au hasard dans la gestion de son troupeau. Que ce soit la santé des pis, la qualité du foin, la traite des vaches qu’il fait trois fois par jour ou encore la sélection minutieuse au niveau de la génétique des animaux lors de la reproduction.

«Tout est suivi et calculé et j’aime ça comme ça, dit-il. Chaque fois que je récolte du foin dans le champ, je suis accompagné par mon nutritionniste et un agronome pour être sûr que je récolte au bon temps.»

Si mes animaux n’allaient pas bien, je ne serais pas troisième au Canada.

Éric Grégoire, propriétaire de la Ferme Séric

Santé

Cet excellent résultat au palmarès ne se fait pas au détriment de la santé des animaux, assure M. Grégoire.

«Mes vaches, elles sont heureuses, dit-il. J’ai une vision et quand je choisis un taureau, c’est en fonction de la santé de l’animal.»

M. Grégoire pratique ce métier depuis environ 25 ans, mais c’est la dixième année consécutive que son troupeau se retrouve parmi les meilleurs au pays.

En 2018, il a reçu le titre de Maître-éleveur, décerné par Holstein Canada. Cette reconnaissance est prestigieuse puisqu’elle ne peut être remportée par un éleveur qu’une seule fois aux 16 ans.

Ferme Leriger

Lucien Bouchard, propriétaire de la ferme Leriger, à Hemmingford, se classe au tout premier rang parmi les troupeaux biologiques au Canada, une première pour lui.

«Il y a deux ans, j’ai terminé troisième et j’étais cinquième l’an passé», explique M. Bouchard.

On compte environ 230 fermes laitières biologiques au Canada, dont 130 au Québec, estime M. Bouchard. Le secret de sa réussite tient à l’équilibre entre l’expérience et la jeunesse.

«Mon fils Daniel est associé depuis 2013, dit-il. On forme une bonne équipe.»

M. Bouchard est à la tête de la ferme Leriger depuis 1986. Son troupeau compte 45 vaches et environ 25 taures et génisses, de jeunes vaches qui ne produisent pas encore de lait. M. Bouchard détient un quota laitier de 40 kg de matière grasse par jour.

Le palmarès

Ce palmarès, dont les résultats ont été dévoilés le 29 janvier, a été réalisé par les centres d’expertise en production laitière Valacta et CanWest DHI. Valacta couvre le Québec et les maritimes, tandis que CanWest DHI est l’agence de contrôle laitier pour l’Ontario et les provinces de l’Ouest.

Au total, pas moins de 7000 troupeaux ont été évalués au Canada, en fonction de leur indice de performance. Cet indice est mesuré à partir de six aspects de la gestion d’un troupeau qui influencent sa rentabilité: la valeur du lait, la santé du pis, l’âge au premier vêlage, l’efficacité du troupeau, l’intervalle entre les vêlages et la longévité des animaux.

Selon ce palmarès, parmi les 25 meilleurs troupeaux au Canada, 14 sont au Québec. Des 13 premières positions, seule la 6e appartient à une ferme de l’Ontario. Les 12 autres sont situées au Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des