Regroupement possible de 10 services d’incendie

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Regroupement possible de 10 services d’incendie
Un consultant travaille présentent sur une étude d'opportunité de mise en commun de 10 services d'incendie desservant 14 municipalités de la région. (Photo : Coup d'œil - Archives)

ACTUALITÉ – Un consultant a récemment été mandaté par la MRC des Jardins-de-Napierville pour étudier la possibilité de mettre en commun 10 services d’incendie qui desservent 14 municipalités environnantes.

La MRC a donné ce mandat à Jean Gariépy, un consultant en service incendie et civile, lors de la séance du 10 octobre 2018.

Réalisée au coût de 60 000 $, l’objectif de cette démarche est d’étudier l’opportunité de mettre en commun les services d’incendie qui desservent 10 des 11 municipalités de la MRC des Jardins-de-Napierville, la Ville de Saint-Rémi refusant de participer à cette étude. Quatre autres municipalités de la MRC du Haut-Richelieu en font partie. Il s’agit de Saint-Valentin, Saint-Blaise-sur-Richelieu, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix et Lacolle.

«Présentement le consultant est à faire de la cueillette des données pour chaque caserne des municipalités concernées par l’étude, indique Nicole Inkel, directrice générale de la MRC des Jardins-de-Napierville. Dès qu’il aura terminé cette première étape, une rencontre avec les directeurs des services incendie impliqués sera faite pour valider lesdites informations.»

Dans les mois à venir, M. Gariépy procédera à la recherche des informations manquantes et entamera la rédaction de rapports techniques en vue de faire des scénarios des options possibles, précise Mme Inkel. Il doit aussi dresser le portrait des budgets actuels et élaborer une ébauche des budgets reliés différents scénarios qui seront proposés.

«Différents scénarios seront proposés au conseil municipal des municipalités concernées, indique Mme Inkel. Ce sera ensuite aux élus de décider.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des