La Financière agricole: de nouveaux outils pour la relève agricole

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
La Financière agricole: de nouveaux outils pour la relève agricole
Le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne, annonce la reconduction du Fonds d'investissement pour la relève agricole et la création de la garantie de prêt levier. (Photo : Coup d'œil - Archives)

AGRICULTURE – La relève agricole qui démarre son entreprise pourra désormais compter sur un nouveau produit de financement offert par La Financière agricole du Québec: la garantie de prêt levier. Le ministre québécois de l’Agriculture, André Lamontagne, annonce aussi le renouvellement du Fonds d’investissement pour la relève agricole (FIRA).

Avec l’aide de ces mesures, le gouvernement du Québec créer un environnement économique propice à la création de nouvelles entreprises.

La garantie de prêt levier permet à un promoteur d’obtenir un prêt pouvant atteindre jusqu’à 100 000 $, sans prise de garantie mobilière ou immobilière. C’est-à-dire que si ce dernier ne possède pas les garanties financières normalement exigées, sa demande pourra être analysée sous d’autres angles. La durée maximale du prêt est de 10 ans.

La décision d’accorder le financement s’appuiera sur cinq catégories de critères: le parcours du producteur, son plan d’affaires, son réseau d’affaires, la rentabilité et le potentiel de son projet.

La garantie de prêt levier s’adresse à de nouveaux entrepreneurs, qui ne sont pas propriétaires en tout ou en partie d’une autre entreprise agricole.

Les entreprises de petite taille, les cultures considérées comme émergentes et les projets de location de terres sont notamment identifiés comme des éléments qui pourraient se prévaloir de ce produit.

«L’une des raisons majeures derrière mon engagement politique est de contribuer à la vitalité économique du Québec, déclare le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne. Les Québécois ont les capacités d’en faire plus, de tirer davantage leur épingle du jeu. Pour les appuyer, notre gouvernement s’assure d’offrir de nouveaux produits pour convaincre les jeunes de lancer leur propre entreprise, en agriculture comme ailleurs.»

FIRA

Le gouvernement de François Legault annonce aussi la reconduction du Fonds d’investissement pour la relève agricole. Il prolonge l’investissement de 75 M$ sur une période de six ans.

Ce fonds permet aux jeunes entrepreneurs de démarrer ou d’acquérir une exploitation agricole. Il s’adresse à des personnes âgées de 18 à 39 ans, qui sont à l’œuvre dans l’agriculture ou en voie de l’être, qui ont une formation reconnue dans ce domaine et qui détiennent au moins 20 % des parts de l’entreprise.

Créé en 2011, le FIRA a permis à près de 90 projets de voir le jour, grâce à des investissements totalisant quelque 23 M$.

Les investissements du FIRA sont principalement faits sous la forme de prêts de mise de fonds ou d’ententes de location de terres agricoles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des