Interdiction de conduire

Louise Bédard
Interdiction de conduire
L'accusé a un emploi et il pourra purger sa peine les fins de semaine. Il se voit interdire de conduire pour trois autres années. (Photo : Depositphotos)

JUSTICE – Un résident de Noyan a récemment été condamné à une peine de 90 jours de prison pour avoir conduit à trois reprises, malgré l’interdiction du tribunal. Il a commis les trois infractions en moins d’un an.

La dernière était le 8 février, à 23 h 15, à Sabrevois. Les policiers suivaient une voiture immatriculée au nom d’une femme et ont décidé de l’intercepter. Ils ont constaté que l’homme n’avait pas le droit de conduire.

Le 14 juin 2018, en fin d’avant-midi, à Lacolle, l’accusé était derrière le volant et est passé devant les policiers qui l’ont reconnu. Il avait alors été remis en liberté après le versement d’une caution de 1500 $ qui lui a été confisquée le 11 février 2019. Quant à la première infraction, elle remontait au 22 février 2018.

L’interdiction de conduire avait été ordonnée à la suite d’une condamnation pour conduite dangereuse. L’accusé a un emploi et il pourra purger sa peine les fins de semaine. Il se voit interdire de conduire pour trois autres années.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des