La prison pour un voleur de guichets automatiques

Louise Bédard
La prison pour un voleur de guichets automatiques
L'homme de 52 ans traîne un casier judiciaire bien garni et a écopé de multiples peines de prison par le passé. (Photo : Coup d'oeil - Archives)

JUSTICE – Un homme de 52 ans, de Saint-Valentin, a récemment été condamné, au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu, à trois ans de détention pour des introductions par effraction commises dans des commerces, où des guichets distributeurs d’argent ont été éventrés.

Quinze mois de prison ont été soustraits de la peine pour la période passée en prison depuis son arrestation. Il a entraîné le fils de 22 ans de sa conjointe dans l’aventure. Le jeune homme a écopé de 18 mois de prison dans la communauté pour sa participation à quatre délits.

Les deux hommes ont été arrêtés le 21 mars 2018, peu de temps après s’être introduits par effraction à la station-service Shell, sur le chemin Grand-Bernier, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Tôt le matin, en ouvrant le commerce, la commis a aperçu deux hommes à l’intérieur. Ils avaient forcé une porte, puis percé un trou dans un mur, pour accéder au guichet qu’ils n’ont pas eu le temps de dévaliser. Leur véhicule a été aperçu alors qu’ils fuyaient. Ils ont été identifiés par la suite.

Guichets

Leur arrestation a mené à la résolution de trois crimes semblables commis à la même époque dans la région. Le 27 février 2018, le duo s’était introduit par effraction dans un édifice commercial, sur la rue Principale, à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix. Ils avaient forcé la porte d’entrée et avaient pris plus de 5500 $ dans le guichet automatique.

Le même scénario s’était répété le 5 mars 2018, au restaurant Chez Dan, boulevard Saint-Luc, à Saint-Jean. Ils avaient endommagé la boîte électrique pour neutraliser l’alarme. Ils avaient mis la main sur 2720 $ dans le guichet ATM.

Le 15 mars, ils avaient fait de même au restaurant L’Oasis, sur le chemin Grand-Bernier. Ils avaient réussi à briser le loquet de la porte et à couper le système d’alarme. Ils avaient volé 5400 $ dans un guichet automatique.

Casier

L’homme de 52 ans traîne un casier judiciaire bien garni et a écopé de multiples peines de prison par le passé. Son avocate a reconnu que les antécédents judiciaires de son client sont nombreux, mais la peine recommandée au juge tient compte du plaidoyer de culpabilité. Au terme de sa peine, il sera soumis à une probation d’une durée de trois ans.

Quant à son jeune complice, sa collaboration avec la police a permis de résoudre les crimes qui ont été reprochés aux deux hommes. Jeune homme sans antécédent judiciaire, il purgera sa peine dans la collectivité.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des