Le film de Denis Côté, tourné dans les Jardins-de-Napierville, sort en salle

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le film de Denis Côté, tourné dans les Jardins-de-Napierville, sort en salle
Denis Côté dirige les acteurs lors de la prise de photo qui servira à produire l'affiche du film. La photo a été prise derrière le cimetière, à Saint-Michel. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

CINÉMA – Le 11e long métrage du cinéaste Denis Côté, qui a été tourné en grande partie dans la MRC des Jardins-de-Napierville, a pris l’affiche en salle le 15 février.

M. Côté revient tout juste d’Allemagne où il est allé présenter son film qui avait été sélectionné en compétition officielle Festival du film de Berlin, qui se tenait du 7 au 17 février.

L’histoire du film Répertoire des villes disparues est librement inspirée du roman du même nom, écrit par l’auteure Laurence Olivier et publié aux Éditions Les Herbes rouges.

Il met en vedette Jean-Michel Anctil, Josée Deschênes, Rachel Graton et Diane Lavallée, entre autres.

Le tournage de 26 jours avait débuté le 21 février 2018. Parmi les sites où aura lieu le tournage, on compte le restaurant La patate du village et la carrière de Pavages Chenail, à Sainte-Clotilde, le salon funéraire Salon Finnegan & Gilles Serre, à Saint-Michel et les Vergers Dulude, à Saint-Rémi.

Cette production était dotée d’un budget d’un peu plus de 2 M$.

Le cinéaste Denis Côté.

Synopsis

Dans ce drame fantastique, un accident de la route étrange provoque la mort d’un jeune homme âgé de la vingtaine, le plus jeune du village, nommé Irénée-les-Neiges, qui ne compte que 215 habitants.

Personne ne peut témoigner des circonstances de la tragédie. On n’ose pas trop en parler. On préfère oublier.

Dorénavant, pour la famille Dubé, pour Louise, Richard, Camille, la mairesse et les autres, les jours sont courts et comptés. Il faut se rendre à l’évidence qu’un Mal indéfinissable a élu domicile dans la région.

Le film est présenté dans trois salles de la région, soit au Cinéma Quartier Latin et au Beaubien, à Montréal ou au cinéma Méga-Plex Jacques-Cartier, à Longueuil.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des