Saint-Rémi: Groupe ABS participe à un projet de reboisement

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Rémi: Groupe ABS participe à un projet de reboisement
Groupe ABS, située à Saint-Rémi, emploie environ 500 personnes. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

ACTUALITÉ – Groupe ABS, une entreprise de Saint-Rémi spécialisée en analyse de sol, en surveillance de chantiers et en science du bâtiment, vient tout juste d’acquérir Solum Environnement, dont l’activité première est la décontamination des sols. Par le fait même, le président de Groupe ABS, Daniel Mercier, a décidé de créer l’Objectif Vert Zéro, qui vise à planter autant d’arbres qu’il le faut pour compenser les émissions de gaz à effet de serre engendrées par la décontamination des sols par son entreprise.   

Solum Environnement est située à Saint-Amable. On y traite les sols de manière à les rendre aptes à un nouvel usage. Cette annonce a été faite le 12 février, mais la transaction a eu lieu en octobre 2018.

«Cette acquisition représente environ 5 % des revenus de l’organisation, précise M. Mercier. Ce qui est intéressant, c’est qu’on va être intégrés. Les clients aiment donner des mandats à une même entreprise. On a déjà un laboratoire qui fait toutes les analyses. Là, on va pouvoir prendre des projets clefs en main.»

Daniel Mercier, président de Groupe ABS, située à Saint-Rémi.

Main-d’oeuvre

Malgré cette acquisition, Groupe ABS est freinée dans sa croissance en raison du manque de main-d’œuvre qui touche aussi le secteur de l’ingénierie.

«On emploie environ 500 personnes, explique M. Mercier. En 2019, la hausse de notre chiffre d’affaires sera de seulement 5 %, au lieu des 12 %, 15 %, 18 %, des dernières années, à cause du manque de main-d’œuvre. On essaie d’embaucher des gens dans l’Ouest canadien et même en Europe.»

Reboisement

M. Mercier a décidé de s’impliquer dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre en s’associant avec l’organisme Arbre-Évolution et en créant l’Objectif Vert Zéro.

«C’est mon idée, explique M. Mercier. On décontamine, mais ça prend plusieurs voyages par camions et des pelles pour le faire. On veut faire les choses différemment, donc on a décidé de calculer les émissions de carbone dans tout le processus de décontamination des sols et on va acheter des arbres pour arriver à zéro émission.»

Nos grands-parents changeaient l’huile sur le terrain et ils vidaient ça dans le puisard. Je suis rendu début cinquantaine, je dois m’adapter et faire les choses autrement.

Daniel Mercier, président de Groupe ABS

Avec son Objectif Vert Zéro, M. Mercier entend financer la plantation de 1000 arbres pour chaque 20 000 tonnes de sols décontaminés.

Grâce au Programme de reboisement social d’Arbre-Révolution, des groupes de citoyens peuvent faire la demande pour recevoir une plantation, que ce soit une municipalité, une école ou encore une association de protection d’un lac. Les arbres seront ainsi plantés sans frais pour eux. Ce sont les entreprises, comme Groupe ABS, qui veulent compenser leur émission de gaz à effet de serre, qui paient pour les arbres. Arbre-Évolution fournit les architectes et les paysagistes et s’occupe de la plantation.

Solum Environnement, filiale du Groupe ABS, a mis sur pied son Objectif Vert Zéro, qui consiste à financer la plantation de 1000 arbres pour chaque 20 000 tonnes de sols décontaminés sur son si06
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des