Laiterie Chagnon: une aide financière de plus de 1 M$ pour la famille Kaiser

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Laiterie Chagnon: une aide financière de plus de 1 M$ pour la famille Kaiser
Le maire de Waterloo, Jean-Marie Lachapelle, la députée de Brome-Missisquoi et ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, le président de la Laiterie Chagnon, Nathan Kaiser, et la directrice de portefeuille chez Investissement Québec, Sophie Houle. (Photo : gracieuseté - Élise Giguère)

ACTUALITÉ – Le gouvernement du Québec a récemment octroyé un prêt de 1 008 000 $ à la Laiterie Chagnon, pour appuyer un projet d’acquisition d’équipement et de commercialisation de produits, dont la valeur est estimée à 1 135 000 $.

Cette aide comprend un prêt de 508 000 $ du ministère de l’Économie et de l’Innovation provenant du programme ESSOR et un prêt de 500 000 $, venant d’Investissement Québec.

C’est la ministre déléguée à l’Éducation et députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, qui en a fait l’annonce le 21 janvier.

«Cette aide va permettre à Laiterie Chagnon de consolider certains de ses créneaux d’excellence et de continuer à offrir aux consommateurs des produits de haute qualité, des produits réinventés que nous souhaitons présenter de façon agréable et vivante», affirme Nathan Kaiser, président de la Laiterie Chagnon.

Nouveaux produits

Ces prêts permettront à la Laiterie Chagnon de développer un nouveau marché qu’est celui du beurre de spécialité, en passant d’un mode de production artisanal à un mode industriel.

Le beurre de spécialité comprend notamment le beurre baratté, obtenu par le brassage de crème pasteurisée, et le beurre de culture, fait de crème fraîche à laquelle une culture bactérienne est ajoutée.

Trop souvent nous oublions que manger doit être aussi un plaisir. Laiterie Chagnon ne se contente pas d’offrir que de bons produits laitiers, mais aussi du plaisir.

-Nathan Kaiser, président de la Laiterie Chagnon

«La Laiterie Chagnon est un exemple éloquent d’entreprise manufacturière innovante qui n’hésite pas à prendre le virage numérique et à investir afin d’offrir un produit supérieur et d’élargir ses marchés, déclare Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec. Ces nouveaux équipements lui permettront d’améliorer la qualité de ses produits et leur emballage, et d’augmenter sa capacité de production. Nous sommes fiers d’appuyer ce projet d’innovation et de contribuer à la croissance économique de la région.»

Laiterie Chagnon

Située à Waterloo, en Estrie, la Laiterie Chagnon a été fondée au début des années 1960. Elle a été acquise par la famille Kaiser, propriétaire de la Ferme Impériale, à Noyan, en mars 2017.

«Nous avions regardé pour construire quelque chose sur place, à Noyan, dit Christian Kaiser, associé à la Ferme Impériale, fondée par son père Matthias en 1980, et administrateur à la Laiterie Chagnon. La Laiterie Chagnon embouteillait déjà notre lait. Ils avaient un nom, des clients. C’était plus intéressant d’en faire l’acquisition que de partir de zéro.»

La Laiterie Chagnon est spécialisée dans le lait de consommation et les produits comme la crème glacée, le yogourt et le beurre. Elle développe et transforme aussi des produits pour d’autres entreprises de son secteur d’activités.

Christian Kaiser se dit fier de l’acquisition de la Laiterie Chagnon, de Waterloo.

Objectif

L’achat de la Laiterie Chagnon, avec son partenaire Cult Yogourt, a permis à la famille Kaiser de réaliser un de ses objectifs: devenir transformateur de son propre lait.

«Nous avons toujours voulu faire de la transformation, ajoute M. Kaiser. Là, nous avons toute la chaîne du produit, de la terre jusqu’au verre.»

(Avec la collaboration de Charles Poulin)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des