Opération policière antidrogue: au moins une arrestation à Saint-Rémi

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Opération policière antidrogue: au moins une arrestation à Saint-Rémi
Le conducteur n'en était pas à sa première infraction en matière de grand excès de vitesse. (Photo : Coup d'oeil - Archives)

ACTUALITÉ – Pas moins de 150 policiers, de différentes régions de la Montérégie, ont procédé à une série de perquisitions en matière de stupéfiants, dès 5 h le matin, le 3 avril. Saint-Rémi fait partie des 13 endroits où les policiers ont frappé.

Cette frappe découle du projet PROHIBER, une enquête concernant la vente et le trafic de stupéfiants, qui a été initiée par le Service de police de la Ville de Châteauguay, en octobre 2018. La Sûreté du Québec (SQ) s’est jointe à cette enquête en janvier 2019.

«Cette enquête vise une organisation criminelle commettant de multiples infractions à la Loi règlementant certaines drogues et autres substances ainsi qu’à la Loi sur le cannabis», indique l’agente Martine Denis, responsable des relations avec les médias au sein du Service de police de la Ville de Châteauguay.

Bilan

Le bilan de l’opération fait état de 19 arrestations et de la saisie de 7 véhicules, 2 coffres-forts, 237 650 $ en argent canadien, 34 lb de cannabis, 18,5 kg de cocaïne, plus de 6800 comprimés, 413 g de haschis, 8 g de crack, trois armes longues et 10 armes prohibées, dont un poing américain et un nunchaku. La valeur totale des stupéfiants saisis atteint plus de 1,5 M$, estime le Service de police de la Ville de Châteauguay.

Ces arrestations ont été effectuées à Châteauguay, mais aussi à Saint-Rémi, Saint-Constant, Delson, Saint-Philippe et Longueuil.

Pour l’instant, il n’est pas possible de savoir ce qui a été saisi à Saint-Rémi ni combien de personnes ont été arrêtées à cet endroit.

Au total, huit services de police participent à cette opération, soit, le Service de police de la Ville de Châteauguay, la SQ, le Service de police de l’agglomération de Longueuil, la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent, le Service de police Saint-Jean-sur-Richelieu, la Régie intermunicipale de police Roussillon, les Peacekeepers de Kahnawake et le Service de police de Mercier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des