Saint-Rémi: des élèves de l’école Saint-Viateur-Clotilde-Raymond remportent le Défi OSEntreprendre

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Rémi: des élèves de l’école Saint-Viateur-Clotilde-Raymond remportent le Défi OSEntreprendre
Les élèves de la classe de Mme Michelle qui ont remporté le volet scolaire du Défi OSEntreprendre, au niveau local. À l'avant, sous le cadre, on aperçoit Joshua Matamoros-Artica, à gauche, Zakary Pilote (président de MiniRecy), Nathan Lauzon, Jérémie Boyer, Mélina Turnblom (directrice de la publicité), Jessy Ouellet (vice-président de MiniRecy) et Samuel Gagnon (directeur des finances. Absents de la photo: Thomas Lacombe, Tommy et William. (Photo : gracieuseté)

ÉDUCATION – Les élèves de la classe de l’enseignante Michelle Beaudin, de l’école primaire Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, à Saint-Rémi, ont remporté le prix du volet scolaire du 21e Défi OSEntreprendre, remis le 28 mars.

Ces élèves, qui font partie d’une classe de développement du langage, ont mis la main sur le prix remis dans le volet scolaire, au premier cycle, au niveau local. Ils se sont démarqués parmi les 14 projets présentés par des élèves de même cycle, de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries.

Leur projet sera maintenant soumis au niveau régional. Nous saurons le 24 avril s’ils remportent le prix remis pour le meilleur projet de premier cycle du primaire en Montérégie. Si tel était le cas, ils franchiraient l’étape ultime de ce concours qui est le prix remis au niveau provincial.

Le Défi OSEntreprendre est un concours entrepreneurial qui est organisé à la grandeur du Québec et vise à donner le désir d’entreprendre pour contribuer à bâtir le Québec.. Les participants peuvent s’inscrire dans l’un ou l’autre de ses trois volets: Entrepreneuriat étudiant, Création d’entreprise et Réussite inc.

Entreprise

Avec ses élèves, Mme Beaudin a mis sur pied une entreprise en milieu scolaire, qu’ils ont nommée MiniRecy. Ils recyclent des rideaux qu’ils transforment en sacs pour acheter de la nourriture en vrac, comme des fruits, des légumes, du pain ou des bouteilles de vin.

«L’an dernier, nous avons fait des brochettes de fruits pour la collation et les élèves trouvaient que cela faisait beaucoup de sacs de plastique, explique Mme Beaudin. Une prof de l’école est venue porter son rideau taché aux élèves afin qu’on puisse le recycler. De là est partie l’idée d’essayer de fabriquer des sacs à vrac avec ce tissu léger.»

Lors du ménage du printemps, si les gens ont des rideaux et des chemises pour adultes dont ils ne se servent plus, les petits champions leur donneront une seconde vie. Les gens peuvent les déposer à l’école Clotilde-Raymond de Saint-Rémi.

-Michelle Beaudin, enseignante

Ce sont les élèves eux-mêmes, certains sans supervision, qui confectionnent ces sacs à l’aide d’une surjeteuse. La classe est composée d’une fille et de neuf garçons, âgés de 6 à 9 ans. Il est même possible de les voir à l’œuvre en se rendant sur la page Facebook de MiniRecy.

L’an dernier, Mme Beaudin et les élèves de sa classe ont remporté le prix national du Défi OSEntreprendre. Avec leur entreprise MiniRecy, ils ont confectionné des «tawashis», des éponges écologiques pour le bain et la vaisselle, ainsi que des noeuds papillon, en tissant des matières textiles recyclées.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des