Le défi de créer 13 chansons pour autant de municipalités

Karine Guillet
Le défi de créer 13 chansons pour autant de municipalités
Ian Fournier, un auteur-compositeur-interprète qui ne craint pas de relever des défis. (Photo : gracieuseté)

CULTURE – Treize jours, treize chansons et autant de municipalités. C’est le défi que relève l’auteur-compositeur-interprète Ian Fournier avec les citoyens des municipalités rurales de la MRC ce printemps.

Les gens n’ont pas besoin de savoir bien chanter, explique Ian Fournier. Tous ceux qui ont envie d’explorer la création de chansons, qui ont envie de partager sur leur municipalité et les particularités de leur milieu, qui aiment l’histoire ou qui sont musiciens sont les bienvenus.»

Dans chaque endroit qu’il visitera, l’artiste passera une journée avec les participants pour écrire des paroles, créer une mélodie et enregistrer la chanson. Les treize chansons originales seront par la suite remixées et enregistrées sur CD et mp3.

«C’est un défi quand même d’arriver à quelque chose de beau à la fin de la journée, admet l’artiste. À ce jour, je l’ai toujours relevé, donc d’après moi, je vais le relever encore!»

Autoproduit

Originaire du Lac-Saint-Jean, Ian Fournier habite l’Estrie depuis plusieurs années. Diplômé de l’École nationale de la chanson de Granby, il a travaillé pendant quatre saisons avec l’équipe des Légendes Fantastiques de Drummondville en tant qu’artiste principal. Celui qui s’autoproduit depuis plusieurs années a réalisé de nombreux projets de médiation culturelle et des projets jeunesse.

C’est la première fois que je vais à la rencontre des gens et qui sont de tous âges.

Ian Fournier, auteur-compositeur-interprète

Le musicien réalise également des projets de chansons collectives depuis presque sept ans dans les écoles primaires et avec les personnes âgées. Ce projet-ci représente toutefois un nouveau défi pour lui.

Déroulement

Durant l’atelier, Ian Fournier utilise les forces de chacun pour diriger la création. Il confie qu’il essaie habituellement que la voix de chacun soit intégrée au moins une fois dans la création. Il croit qu’il sera possible de développer davantage l’aspect mélodique si certains participants amènent leurs instruments.

«Au plan du texte, on va certainement parler de chacune des municipalités, ajoute-t-il. Au niveau des styles musicaux, je vais vraiment garder à l’esprit de ne pas avoir treize fois le même style de musique. Mais j’aimerais garder les propositions des participants du jour.»

Tous les ateliers se déroulent de 9 h à 15 h. Les participants sont invités à s’inscrire à l’avance.

Horaire et site des ateliers

  • 14 avril: Saint-Blaise-sur-Richelieu (795, rue des Loisirs), 450 291-5944, poste 2540.
  • 27 avril: Saint-Valentin (790, chemin de la 4e Ligne), 450 291-5422.
  • 4 mai: Noyan (1312, chemin de la Petite France), 450 291-4504, poste 1242.
  • 5 mai: Lacolle (7, rue du Moulin), 450 246-3201, poste 1801.
  • 25 mai: Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix (959, rue Principale), 450 291-3166, poste 2303.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des