Saint-Jacques-le-Mineur: soirée de reconnaissance pour des pompiers méritants

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Jacques-le-Mineur: soirée de reconnaissance pour des pompiers méritants
Une partie de la brigade des pompiers de Saint-Jacques-le-Mineur, en compagnie de la mairesse, Lise Sauriol. (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

ACTUALITÉ – Une soirée de reconnaissance s’est tenue à Saint-Jacques-le-Mineur, le 17 avril, pour souligner le mérite de plusieurs pompiers qui font partie de cette brigade qui compte 18 sapeurs.  

Cette initiative est celle du directeur intérimaire du service de sécurité incendie (SSI) de Saint-Jacques-le-Mineur, Steven Lemieux.

Le maître de cérémonie, le lieutenant Denis Perrier, a souligné d’entrée de jeu qu’il s’agissait d’une première dans cette municipalité.

«Depuis que je suis ici, je n’ai jamais vu un événement comme ça, mais c’est important de le faire, dit-il. C’est incroyable tout le travail qu’il y a derrière chaque opération des pompiers.»

La députée fédérale de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, a elle aussi tenu à souligner le travail accompli par les pompiers. «On ne réalise pas à quel point on est en sécurité dans notre région et c’est grâce aux pompiers et aux premiers répondants qui sont disponibles 24 heures par jour, 7 jours par semaine», dit-elle.

Années de service

M. Perrier a remis une décoration à deux pompiers qui travaillent au sein du SSI depuis 20 et 30 ans. Cette reconnaissance est donnée par le gouverneur général du Canada.

Gilles Alexandre a reçu la Médaille des pompiers pour services distingués, soulignant 20 ans de conduite exemplaire au service de la sécurité publique du Canada.

De son côté, Robert Primeau a une barrette à sa Médaille des pompiers pour services distingués, pour honorer ses 30 années de service.

«C’est incroyable! C’est une énorme reconnaissance. On parle de décorations fédérales. Ça souligne leurs bons et loyaux services. Ils devaient avoir fait un minimum de dix années dans des opérations à risques», lance M. Perrier.

Gilles Alexandre a reçu la Médaille des pompiers pour ses 20 années de services distingués. Il est accompagné du directeur intérimaire du SSI, Steven Lemieux.

Survie

Lors de cette cérémonie, Robert Primeau et Alexandre Pratte ont aussi reçu l’épinglette Cœur de la survie, remise par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre, pour avoir réanimé un citoyen qui a fait un arrêt cardiaque.

On veut aussi remercier les conjointes parce que ce sont de longues formations. Elles ont souvent passé des fins de semaine seules. En mon nom et au nom de tous les citoyens de Saint-Jacques-le-Mineur, merci!

-Steven Lemieux, directeur intérimaire du SSI

Ce dernier, un homme de 67 ans, qui faisait du jogging, a été retrouvé en arrêt cardiorespiratoire par un citoyen, le 15 mai 2015. Les policiers ont entrepris les manœuvres de réanimation, en attendant les pompiers qui ont pris la relève. Ils lui ont administré un choc à l’aide d’un défibrillateur. À l’arrivée des ambulanciers, le patient était en mesure de répondre à leurs questions et affichait de bons signes vitaux. Il a ensuite été hospitalisé pendant six jours, avant de ressortir de l’hôpital en pleine forme.

Le directeur intérimaire du service de sécurité incendie de Saint-Jacques-le-Mineur, Steven Lemieux et Robert Lemieux, qui reçoit une barrette pour souligner ses 30 années de service.

Grades et formation

Cette soirée a aussi été l’occasion de remettre des certificats aux pompiers qui ont compléter une formation, et d’autres qui sont montés en grade.

C’est le cas de Denis Perrier, qui obtient le grade de lieutenant, tandis que Jean-François Olivier et Charles-Antoine Rouleau obtiennent le grade de pompiers éligibles au poste de lieutenant. Ils sont appelés à occuper le poste lieutenant lorsque ce dernier est absent.

Jacob Bernier et Ludovic Lestage-Primeau ont reçu le certificat d’officier non urbain.

Sébastien Robert, Charles-Antoine Rouleau et Nicolas Martin ont obtenu un certificat pour la réussite de leur formation sur les matières dangereuses.

Enfin, Jean-Philippe Deneault a réussi avec succès les formations Pompier 1, Opérateur d’autopompe, Matières dangereuses et Désincarcération.

Haches

Le clou de la soirée a été le dévoilement, par M. Perrier, d’un grand boîtier contenant deux haches chromées. Ces haches pourront servir à représenter le SSI de Saint-Jacques-le-Mineur lors d’une éventuelle cérémonie entourant le décès d’un pompier.

«Elles pourront servir à faire une garde au corps, où un pompier se tient debout de chaque côté du cercueil, tout au long de la cérémonie, avec cette hache en main», précise M. Lemieux.

Cette idée est venue d’un citoyen de Saint-Jacques-le-Mineur, Jean-Paul Bertrand, un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, il y a quelques années.

«Il avait 92 ans, indique M. Perrier. Il est décédé il y a deux ans environ. Il a donné 500 $ pour ça. C’est unique au Québec. Même à Montréal, ils n’en ont pas.»

Dévoilement du boîtier contenant les haches chromées qui pourront servir lors d’une éventuelle cérémonie entourant le décès d’un pompier.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des