Sherrington: Québec donne le feu vert pour régler le problème de l’eau potable

Jacques Larochelle
Sherrington: Québec donne le feu vert pour régler le problème de l’eau potable
@BV:Le maire Yves Boyer, l’un des organisateurs du Marathon spaghetti Denys Van Winden, la députée Claire IsaBelle, et Sylvain Cazes, attaché politique de la députée. (Photo : Coup d'oeil - Jacques Larochelle)

ACTUALITÉ – Il y a plusieurs années que la municipalité de Saint-Patrice-de-Sherrington pressait le gouvernement du Québec de bouger pour l’aider à régler le problème de la turbidité de l’eau potable du Centre communautaire L.-G.-Lamoureux, de la bibliothèque municipale et du Centre multirécréatif.

Grâce au travail de la députée de Huntingdon, Claire IsaBelle, le dossier a finalement débloqué. Elle a réussi à convaincre le premier ministre François Legault et le ministre de l’Environnement, Benoit Charrette, d’autoriser les travaux.

Il s’agira d’installer deux systèmes de filtration pour éliminer les particules en suspension qui troublent l’eau des puits qui alimentent les trois bâtiments. Ce dossier faisait partie des priorités du maire Yves Boyer, avec le traitement des eaux usées et le projet domiciliaire au centre-ville.

La municipalité pourra maintenant recevoir le Certificat d’autorisation des travaux. En l’annonçant officiellement dans le cadre du 30e Marathon spaghetti, la députée Claire IsaBelle était fière de dire que le premier ministre et le ministre de l’Environnement lui ont confirmé que le dossier de l’eau potable sera une priorité pour le gouvernement.

Un appel d’offres sera bientôt lancé. Les travaux devraient avoir lieu vers la fin juin, début juillet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des