Sainte-Clotilde: José English condamné pour pornographie juvénile

Louise Bédard
Sainte-Clotilde: José English condamné pour pornographie juvénile
José English réside à Sainte-Clotilde. (Photo : gracieuseté - Denis Germain)

JUSTICE – José English, 49 ans de Sainte-Clotilde, a écopé de six mois de prison pour possession de pornographie juvénile, après avoir reconnu sa culpabilité. La peine est assortie d’une probation de trois ans, dont 18 mois avec un suivi.

De plus, l’accusé qui avait déjà des antécédents judiciaires devra se conformer à la Loi sur l’enregistrement des délinquants sexuels pour le reste de ses jours. Son ADN sera fiché dans la Banque nationale des données génétiques.

Le juge a prononcé diverses interdictions, dont celle de ne pas être seul en présence de jeunes de moins de 16 ans à moins d’être accompagné d’un adulte au courant des accusations.

Selon les représentations faites devant la cour en avril 2019, une enquête visant l’accusé avait été entreprise dans les années 2013 et 2014.

Le 27 février 2014, les policiers de la Sûreté du Québec menaient une perquisition et saisissaient du matériel informatique. L’analyse a révélé la présence de plus de 300 fichiers contenant de la pornographie juvénile. Par la suite, des membres de la famille de l’accusé ont remis à la police d’autres éléments qui contenaient onze fichiers de pornographie juvénile.

Les accusations portées faisaient référence à des infractions commises entre les années 2006 et 2015 à Saint-Édouard et à Noyan.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des