Circonscription de Huntingdon: treize personnes reçoivent la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Circonscription de Huntingdon: treize personnes reçoivent la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec
Des citoyens du comté de Huntingdon ont récemment reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – Onze citoyens de la circonscription de Huntingdon ont reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur pour les aînés, l’honorable J. Michel Doyon, tandis que la médaille de bronze du lieutenant-gouverneur a été décernée à deux étudiantes, lors d’une cérémonie protocolaire qui s’est tenue le 28 avril, au campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke.

La Médaille d’argent du lieutenant-gouverneur pour les aînés souligne l’engagement bénévole d’un citoyen au sein de sa communauté. Elle symbolise, les gestes posés par un bénévole à travers les ans, le temps investi, de même que ses efforts et ses sacrifices. Cette reconnaissance est une des plus hautes distinctions honorifiques qu’un citoyen peut recevoir.

Les 11 récipiendaires sont Gilles Pellerin, de Lacolle, Réjeanne Thibert, de Saint-Édouard, Donat Marchand, de Saint-Michel, Jean-Guy Ste-Marie, de Saint-Urbain, James Smith, du Village de Hemmingford, ainsi qu’Angelo Bourdeau, Régis Deneault, Marie-Lourde Ouimet, Gérald Henry, Réjean Giroux et Gérald Bouthillier, de Saint-Chrysostome.

«Je tiens à féliciter tous les récipiendaires et je remercie sincèrement les municipalités, les organismes, les institutions scolaires et les personnes qui ont pris le temps de mettre en candidature tous ces gens exceptionnels. C’est un honneur de vous compter parmi nous dans Huntingdon», a déclaré Claire Isabelle, députée de Huntingdon.

Bénévole depuis l’âge de 12 ans

Gilles Pellerin a été très surpris d’apprendre que la municipalité de Lacolle voulait soumettre sa candidature pour recevoir cet honneur.

«La première fois qu’ils me l’ont demandé, j’ai refusé, parce qu’il y a plusieurs autres personnes qui le méritent, explique M. Pellerin. Après, j’ai décidé d’embarquer. Pour moi, cette médaille est pour toutes les personnes avec qui je fais mon bénévolat. C’est moi qui l’ai reçue, mais indirectement, c’est pour toute mon équipe.»

Depuis qu’il est enfant, M. Pellerin s’implique de manière bénévole dans différents organismes. À 12 ans, il aidait déjà son père, Gérard Pellerin, qui était responsable du Musée du Corps d’ordonnance des Forces armées canadiennes, à la Garnison Montréal. Il a donné de son temps à cette institution pendant trois décennies.

En 2007, M. Pellerin s’installe à Lacolle. Il s’est aussitôt impliqué au sein de différents organismes qui œuvrent dans la région: le Corps de cadets 2698 Sieur de Beaujeu, la Société d’histoire de Lacolle-Beaujeu, la Légion royale canadienne, la fabrique Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le Centre d’action bénévole de la Frontière, et la municipalité de Lacolle, à titre de membre du comité consultatif d’urbanisme.

C’est important de se souvenir de notre histoire et d’être capable de la raconter.

-Gilles Pellerin

M.Pellerin a aussi été le maître d’œuvre de la commémoration de la Guerre de 1812. En 2011, le gouvernement du Canada voulait souligner cet événement historique. Pour ce faire, la Société d’histoire de Lacolle-Beaujeu et la municipalité de Lacolle ont déposé une demande de subvention. Pour documenter cette demande d’aide financière, M. Pellerin a séjourné une semaine à Ottawa pour consulter les archives nationales et obtenir la documentation nécessaire à la réalisation du projet. Finalement, une aide de 65 000 $ leur a été accordée, ce qui a permis de créer le Musée 1812. Toujours en activité, ce musée est devenu le Centre d’interprétation et musée de Lacolle.

«Aujourd’hui âgé de 70 ans, Gilles est de plus en plus engagé dans sa communauté et son implication sociale contribue au mieux-être de tous, déclare Jacques Lemaistre-Caron, maire de Lacolle. La Municipalité de Lacolle et les organismes communautaires sont privilégiés de bénéficier des connaissances et des talents de cet homme qui est un rassembleur, mais surtout un agent de changement pour un monde meilleur.»

Gilles Pellerin a reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur pour les aînés, en reconnaissance de ses nombreuses implications bénévoles.

Étudiantes

Élodie L’Écuyer-Rouleau et Émili Rempfler, deux résidentes de Saint-Michel, ont reçu la médaille de bronze du lieutenant-gouverneur pour la jeunesse.

Cette décoration souligne l’implication d’un étudiant de moins de 29 ans. Cette médaille est remise aux étudiants qui ont démontré un engagement bénévole soutenu au niveau social ou communautaire. Il doit présenter une attitude inspirante, un rayonnement positif au sein d’un groupe ou de sa communauté, tout en atteignant les objectifs de son programme d’études.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des