Course en série Sportsman: les frères Jérémy et Félix Roy réunis en piste en 2019

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Course en série Sportsman: les frères Jérémy et Félix Roy réunis en piste en 2019
Les frères Félix et Jérémy Roy coursent ensuite cet été dans la catégorie Sportsman.   (Photo : gracieuseté)

SPORTS -Jérémy Roy, âgé de 16 ans, et son frère Félix, 14 ans, de Napierville, courseront tous les deux sur les ovales de terre battue en série Sportsman, cet été. Si Félix fait ses débuts dans cette catégorie, Jérémy ne vise rien de moins que la victoire.

Les Roy, qui font partie de l’équipe King Autosport, dirigée par leur père Martin Roy, lui-même pilote de NASCAR, ont démarré leur saison en lion.

Félix est monté sur la plus haute marche du podium lors de sa toute première course dans la catégorie novice de la classe Sportsman, au Airborne Park Speedway de Plattsburgh, le 11 mai.

Après avoir enregistré le temps le plus rapide lors des essais, il a gagné sa course en qualification, ce qui lui a permis de partir en 5e place sur la grille de départ. Il a rapidement pris la tête du peloton en dépassant ses adversaires par l’extérieur de la piste.

«Tout le monde roulait à l’intérieur, mais il y avait un chemin rapide pas mal à l’extérieur, très près de la limite de la piste, raconte Félix Roy. Je me suis lancé là, et j’ai pu prendre la première place rapidement. Par la suite, j’ai toujours gagné de l’avance sur mes adversaires.»

«Je ne m’attendais pas à une victoire à ma première course, poursuit le jeune pilote. En Novice, je croyais être en mesure de terminer dans le top cinq, mais la victoire est un peu une surprise ! C’est très encourageant pour la suite des choses !»

Son frère, Jérémy, a rallié l’arrivée en 9e place sur les 39 voitures présentes dans la catégorie régulière des Sportsman, après avoir pris le départ en 28e place.

«Après avoir fait quelques courses en 2017, j’ai pris de l’expérience l’an dernier, et j’ai remporté mes premières victoires, explique Jérémy Roy. Cette année, c’est ce que nous visons: les victoires. Surtout, je veux courir parmi les meneurs, et je sais que je suis capable de rivaliser avec eux cette année. C’est en se frottant aux meilleurs qu’on apprend, et j’ai beaucoup de plaisir à le faire.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des