Québec crée un nouveau Fonds d’investissement agricole

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Québec crée un nouveau Fonds d’investissement agricole
Le premier ministre, François Legault, et le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne, annoncent la création du Fonds d'investissement agricole, qui atteindra 250 M$ d'ici cinq ans. (Photo : Coup d'œil - Archives)

AGRICULTURE – Le gouvernement du Québec annonce la création d’un nouveau Fonds d’investissement agricole de 250 M$. Québec y consacrera 50 M$ par année, pour les cinq prochaines années.

Le premier ministre du Québec, François Legault, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, en ont fait l’annonce, le 6 juin.

«Ce fonds permettra d’appuyer les initiatives privées afin de générer 1,2 milliard de dollars d’investissements dans le secteur agricole au Québec, d’ici cinq ans», peut-on lire dans un communiqué de presse diffusé par le cabinet du premier ministre.

Dès la première année de sa mise en œuvre, le Fonds d’investissement agricole permettra de traiter jusqu’à 1900 dossiers, principalement dans les secteurs laitier, porcin, horticole et celui des grains.

Levier

Grâce à ce Fonds, les entreprises du secteur agricole et agroalimentaire pourront améliorer leur productivité, réduire leurs coûts de fonctionnement, innover et adopter des pratiques plus responsables.

En 2019-2020, le Fonds d’investissement agricole va bonifier le Plan de soutien aux investissements en agriculture visant le bien-être animal et l’efficacité énergétique, qui est un programme du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Les sommes provenant de ce Fonds visent aussi à mieux soutenir l’initiative ministérielle Productivité végétale.

D’ici cinq ans, ce Fonds pourra appuyer près de 3300 projets, ce qui pourrait générer des investissements privés de 950 M$, estime-t-on du côté du cabinet de M. Legault.

« Au cours de la dernière campagne électorale, nous nous sommes engagés à rehausser le niveau de richesse du Québec en favorisant les investissements privés et les exportations, indique M. Legault. Pour le secteur agricole et agroalimentaire, cet engagement se traduit par la création du Fonds d’investissement agricole. Avec cette somme de 250 millions de dollars, nous pouvons prévoir un puissant effet de levier et une accélération des investissements. Les agriculteurs sont des entrepreneurs et des créateurs de richesse essentiels pour l’économie du Québec. Ce fonds leur permettra d’augmenter leur productivité pour ainsi mieux répondre aux exigences des marchés, ce qui renforcera la position concurrentielle du Québec.»

Fonds d’innovation

Rappelons que l’Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ) projette la mise sur pied d’un Fonds d’innovation en production maraîchère.

Elle mène toujours sa campagne de consultation auprès des maraîchers dans le but d’obtenir leur adhésion à ce projet. Dans le contexte actuel, les producteurs maraîchers sont confrontés à des défis communs, comme la hausse du salaire minimum, l’arrivée de nouveaux ennemis des cultures ou encore la règlementation sur l’usage des pesticides. L’APMQ veut donc créer un fonds qui permettrait de trouver des solutions innovantes à ces obstacles.

Cette enveloppe contribuera à combler le retard d’investissement constaté depuis quelques années.

-André Lamontagne, ministre de l’Agriculture

Ce Fonds sera constitué à partir d’une contribution obligatoire des producteurs de légumes de plein champ qui adhèrent à Agri-Québec. Cette contribution serait équivalente à 0,1 % des ventes nettes admissibles déclarées.

L’investissement des producteurs maraîchers dans ce Fonds se situerait aux alentours de 450 000 $ annuellement, selon l’APMQ. Grâce à l’effet de levier de ce fonds, ce sont plus de 3 M$, provenant de différents partenaires et programmes gouvernementaux, qui pourraient être investis, chaque année, dans des projets communs ou encore des projets spécifiques aux groupes de cultures, estime l’APMQ.

En octobre 2018, 170 producteurs maraîchers, représentant 65 % des superficies cultivées, avaient adhéré à ce projet de Fonds de l’innovation, en remplissant un formulaire en ligne. Les personnes qui veulent adhérer peuvent le faire en se rendant à l’adresse apmquebec.com/innovation.

L’APMQ entend déposer une demande officielle auprès de la Régie des marchés agricoles au cours de l’hiver 2019, en vue d’instaurer un mécanisme pour le prélèvement de la contribution des agriculteurs.

Le secteur agricole en chiffres

4,1 G$

En 2018, le produit intérieur brut du secteur agricole a atteint 4,1 milliards de dollars.

807 M$

Toujours en 2018, les investissements dans le secteur agricole ont atteint 807 M$.

Source: Cabinet du premier ministre François Legault.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Koffi Ettien paulin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Koffi Ettien paulin
Invité
Koffi Ettien paulin

Bonjour je cherche des partenaires pour développer un projet agricole en cote d’Ivoire