Le 14 juin: des activités de sensibilisation à l’occasion de la Journée de lutte contre la maltraitance des aînées

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le 14 juin: des activités de sensibilisation à l’occasion de la Journée de lutte contre la maltraitance des aînées
La maltraitance envers les aînés peut prendre différentes formes: physique, psychologique, sexuelle, matérielle ou financière, violation des droits, organisationnelle et âgisme. (Photo : Depositphotos)

SOCIÉTÉ – Pour une quatrième année consécutive, une série d’activités de sensibilisation à la maltraitance envers les aînés se dérouleront dans différentes municipalités de la région, soit Napierville, Saint-Rémi et Hemmingford, le 14 juin, de 10 h à 14 h.

Ces activités auront lieu à l’épicerie Metro de Napierville (370, rue Saint-Jacques), au IGA de Saint-Rémi (810, rue Saint-Paul) et à la Coop Santé de Hemmingford (476, rue Frontière).

Des objets promotionnels seront distribués aux personnes qui porteront un vêtement ou un accessoire mauve, qui est la couleur officielle de cette campagne de sensibilisation.

Cette journée vise à sensibiliser la population sur ce phénomène insidieux et destructeur qui existe dans tous les milieux. On définit la maltraitance comme étant un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, intentionnel ou non. Ce geste se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et il cause du tort ou de la détresse chez la personne aînée qui en est victime.

La maltraitance peut prendre plusieurs formes: physique, psychologique, sexuelle, matérielle ou financière, violation des droits, organisationnelle et âgisme.

Organisation

Ces activités sont organisées dans le cadre du projet Soutien aux aînés victimes d’abus (SAVA) de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

Le Grand Rassemblement des aînés de Vaudreuil et Soulanges, qui est l’organisme promoteur du projet SAVA, avec ses partenaires qui sont les Tables de concertation des aînés des Jardins-de-Napierville, de Vaudreuil-Soulanges, de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent, du Grand Châteauguay, et de Katéri, se mobilisent à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, qui se tient chaque année, le 15 juin.

Obtenir de l’aide

Le public est invité à rester attentif aux aînés qui l’entourent et à poser des gestes de bientraitance à leur endroit, comme leur rendre visite, partage un repas ou encore prendre de leur nouvelle au téléphone.

Il peut être difficile pour une personne aînée de dénoncer la maltraitance qu’elle subit par peur des représailles ou par peur de perdre le lien avec la personne maltraitante.

Si vous êtes témoin de maltraitance envers un aîné, il est possible d’obtenir de l’aide en communiquant avec la ligne Aide Abus Aînés au 1 888 489-ABUS (2287), entre 8 h et 20 h, sept jours par semaine. Des professionnels spécialisés en maltraitance sont disponibles pour offrir de l’écoute, du soutien et de l’information. Cette ligne est un service sans frais, anonyme, confidentiel et bilingue (anglais et français et service d’interprète possible pour d’autres langues).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des