Centre de la petite enfance à Saint-Cyprien: la construction pourrait commencer cet été

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Centre de la petite enfance à Saint-Cyprien: la construction pourrait commencer cet été
Le CPE Les jeunes pousses des Jardins-du-Québec pourrait ouvrir une nouvelle installation de 75 places, à Saint-Cyprien-de-Napierville, d'ici la fin de l'automne. (Photo : Coup d'œil - Archives)

ACTUALITÉ – Si tout se déroule comme prévu, la construction d’un centre de la petite enfance (CPE), à Saint-Cyprien-de-Napierville, pourrait commencer cet été, pour permettre son ouverture à la fin de l’automne.  

Les plans préliminaires de l’établissement ont été acceptés par le ministère de la Famille, indique Julie Robichaud, directrice générale du CPE Les jeunes pousses des Jardins-du-Québec.

«Nous sommes dans les procédures pour l’approbation pour aller en appel d’offres pour le choix de l’entrepreneur général», dit-elle.

La construction de l’immeuble devrait prendre environ 24 semaines. Le site visé est situé sur un terrain adjacent à la mairie de Saint-Cyprien. Il s’agit du quatrième établissement de ce CPE, les trois autres sites étant à Napierville, à Sherrington et à Hemmingford.

Ce projet a été octroyé au CPE Les jeunes pousses des Jardins-du-Québec, lors d’un appel d’offres lancé par le gouvernement du Québec, en 2011-2012. Ce CPE comptera 75 places, dont 15 pour les poupons (0-18 mois).

Un plan de communication sera lancé sous peu pour informer les parents du début de la période d’inscription, sur le guichet d’accès aux places en CPE en ligne, La Place 0-5.

Saint-Jacques-le-Mineur

Le CPE a remporté un autre appel d’offres du gouvernement du Québec, en 2012-2013, pour la construction d’un CPE de 77 places, dont 15 places réservées aux petits âgés de 0 à 18 mois, à Saint-Jacques-le-Mineur.

Des discussions sont en cours avec la municipalité. «Une résolution avait déjà été votée disant qu’un terrain était assigné et donné pour la construction du CPE, indique Mme Robichaud. Il reste à voir si le terrain est toujours disponible.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des