Bâton rouge, toujours no.1 des côtes levées

Bâton rouge, toujours no.1 des côtes levées

Lorsqu’on pense à Bâton rouge, il est inévitable de s’imaginer des côtes levées enrobées de cette délicieuse sauce BBQ maison. L’odeur qu’elles dégagent, c’est assez pour faire saliver n’importe qui! Il s’agit assurément de l’incontournable du menu, bien que la totalité de celui-ci s’avère intéressante et très diversifiée. Au final, ce qui fait vraiment la différence et qui vous donne l’envie de lécher vos doigts une fois les côtes levées dévorées, c’est toute l’attention qui leur est apportée du début de la préparation, à votre assiette.

Choix de la matière première

Savez-vous que plus de trois millions de portions de côtes levées sont préparées et vendues annuellement à travers tous les Bâton rouge? Comme mentionné plus haut, il s’agit probablement de la conséquence directe de la grande attention portée à leur création. En effet, pour se procurer la viande nécessaire pour les côtes levées, Bâton rouge a parcouru des kilomètres! C’est au Danemark que les créateurs du restaurant ont trouvé la viande qu’il cherchait; la viande charnue, tendre et parfaitement persillée. Par ailleurs, la chaîne est la seule du Québec à importer leurs côtes levées du Danemark.

La préparation

Une fois les côtes levées arrivées à destination, c’est-à-dire distribuées dans toutes les succursales du Québec, le temps de l’assaisonnement est venu. Un mélange d’épices secret créé par Bâton rouge est étalé à la main sur les côtes levées. La période d’assaisonnement dure précisément trois jours, le temps idéal pour que la viande s’imprègne des épices afin d’avoir la meilleure saveur possible.

Une fois l’assaisonnement effectué, les cuisiniers passent à la cuisson. La viande est cuite à basse température pour une durée de sept heures et demie. Alors que les saveurs se concentrent à feu doux, les cuisiniers œuvrent à la sauce BBQ maison, pour obtenir son goût si emblématique.

La cuisson

Sept heures et demie plus tard, la cuisson est terminée. Bien que les côtes levées donnent déjà envie d’être dévorées, leur préparation n’est pas terminée : il faut les badigeonner. Au risque d’avoir l’air d’exagérer, vous devez savoir que ce n’est pas une seule couche de sauce qui gît sur votre viande, mais bien 16! La sauce maison, contenant de la mélasse et plusieurs autres ingrédients gardés secrets pour le bonheur de vos papilles, fera toute la différence sur la viande en plus de lui donner une belle finition lustrée. Finalement, lorsque vous venez au restaurant et que votre commande est passée, les cuisiniers réchauffent vos côtes levées sur le grill en rajoutant une dernière couche de cette délicieuse sauce BBQ qui colle aux doigts, pour un maximum de saveur.

Si après avoir lu tout ce texte vous n’avez pas envie de vous ruer vers un restaurant Bâton rouge, c’est probablement parce que vous n’avez pas encore goûté leurs côtes levées. Raison de plus pour y aller, de toute façon. Puis, pourquoi ne pas en profiter pour accompagner votre repas d’un délicieux verre de vin provenant de leur menu varié ou encore d’un cocktail original et rafraîchissant?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des