Saint-Rémi: six municipalités investissent 602 000 $ dans l’aréna

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Rémi: six municipalités investissent 602 000 $ dans l’aréna
Léopold Boire, président du conseil d'administration du Centre sportif régional Les Jardins du Québec, Marcel Roy, conseiller municipal de Saint-Michel, Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi, Ronald Lécuyer, maire de Saint-Édouard, et Sylvain Payant, maire de Saint-Isidore.   (Photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard)

SPORT – Six des huit municipalités membres du Centre sportif régional Les Jardins du Québec, situé à Saint-Rémi, ont décidé de contribué à hauteur de 602 000 $, répartis sur les dix prochaines années, pour assurer la pérennité de cette infrastructure sportive.

Saint-Rémi, Saint-Édouard, Saint-Michel, Saint-Isidore, Saint-Chrysostome et Sainte-Clotilde ont réponde à l’appel lancé par le président du conseil d’administration de l’aréna, Léopold Boire. Seules les municipalités de Sherrington et de Saint-Mathieu n’ont pas répondu à sa demande d’aide financière.

C’était la toute première fois, en près de 40 ans d’existence, que le conseil d’administration de cet organisme sans but lucratif sollicitait ses membres.

La raison de cette demande vient du fait que des travaux de rénovation et de mise à niveau de l’aréna d’une valeur de 2 M$ ont dû être exécutés, au cours des derniers mois.

«Les municipalités participantes bénéficient d’un affichage prépondérant à l’intérieur de l’aréna, indique M. Boire. Nous allons aussi développer le volet municipal. Ces municipalités auront préséance si elles veulent réserver l’aréna pour organiser un carnaval, par exemple.»

Rénovations

Des travaux de rénovation majeurs sont commencés au mois d’avril et sont sur le point d’être terminés, «sans dépassement de budget», annonce fièrement M. Boire.

À ce jour, plus de 1,7 M$ ont été investis pour remplacer le système de réfrigération, entre autres. Le système de ventilation a été modifié de manière à récupérer la chaleur produire par le processus de réfrigération. Cette chaleur sert à chauffer les vestiaires, les estrades et l’eau.

On le sait, les arénas, c’est rassembleur.

-Léopold Boire, président du conseil d’administration du Centre sportif régional Les Jardins du Québec

Une toile isolante recouvre désormais le plafond de l’aréna, ce qui permet d’éviter la condensation, ainsi que la réverbération du son. Aussi, tout le système d’éclairage du bâtiment a été remplacé au profit de la technologie à DEL.

Tous ces travaux sont maintenant terminés.

Toujours dans le cadre de cette mise à niveau de 2 M$, les bandes et les baies vitrées seront remplacées, à l’été 2020, et l’aire de restauration sera réaménagée.

Toujours dans le cadre de cette mise à niveau de 2 M$, les bandes et les baies vitrées seront
remplacées et l’aire de restauration sera réaménagée, à l’été 2020.

 

Pérennité

Ces travaux étaient nécessaires puisqu’une nouvelle réglementation environnementale doit entrer en vigueur à compter du 1er janvier 2020. Il ne sera alors plus possible d’être approvisionné en gaz réfrigérant R-22, qui est présentement utilisé à l’aréna de Saint-Rémi.

Au-delà de cette exigence, ces rénovations permettent d’assurer la pérennité de cette infrastructure qui bénéficie à toute une communauté.

«Environ 100 000 personnes visitent l’aréna chaque année et on est ouvert dix mois, affirme M. Boire. Ça donne environ 2500 personnes par semaine.»

Les affaires vont rondement pour l’aréna. La location de glace va bon train, principalement les soirs et les fins de semaine.

«Je veux développer des ligues de retraitées qui pourraient jouer les matinées ou les après-midi, lorsque la glace est libre», dit M. Boire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des