Hemmingford: naissance de quatre guépards au Parc Safari

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Hemmingford: naissance de quatre guépards au Parc Safari
Un des quatre bébés guépards, nés le 19 juillet, au Parc Safari.   (Photo : gracieuseté – Parc Safari)

ACTUALITÉ – Quatre bébés guépards sont nés au Parc Safari, le 19 juillet. Il s’agissait de la deuxième portée pour leurs parents, la femelle Cléo, et le mâle, Pendo. Les petits sont en parfaite santé et toute la famille se porte bien.

Il s’agit de deux mâles et deux femelles, qui ont été nommés Jabari, Kumbe, Asani et Dalia. Ces prénoms sont inspirés de la langue africaine swahili.

Les nouveaux venus s’ajoutent aux dix mâles et aux trois femelles adultes qui habitent au Parc Safari. Cela en fait le plus important groupe de cette espèce au Canada.

Les visiteurs peuvent les observer à quelques moments de la journée, depuis une passerelle.

Survie

Depuis 2013, le Parc Safari participe au «Species Survival Plan Program», un programme panaméricain de reproduction des guépards.

Cette initiative a été mise sur pied et est gérée par l’Association américaine des zoos, dont un des mandats est d’assurer et de maximiser la diversité génétique des animaux.

L’activité humaine constitue une menace pour plusieurs espèces, mais il existe plusieurs façons de s’engager.

-Francis Lavigne, directeur zoologique du Parc Safari

Des échanges d’animaux ont lieu entre institutions zoologiques accréditées pour faire de la reproduction. À long terme, cela permet de maintenir une population diversifiée et en santé.

Le Parc Safari travaille en collaboration avec le Zoo de Toronto et l’institution African Lion Safari, de Hamilton, entre autres.

«Il ne reste qu’environ 7000 guépards vivant dans leur habitat naturel, déplore Francis Lavigne, directeur zoologique du Parc Safari. C’est trop peu. Nos programmes de reproduction et ceux d’aide à la reproduction assistée en Afrique prennent toute leur importance. Il y a quelques années, nous avons commandité un chien berger offert à un fermier. Bien entraîné, il éloigne les guépards des troupeaux. Ainsi, moins de félins sont abattus.»

Autres naissances

Le Parc Safari a été le théâtre de plus de 50 naissances au cours de l’été. Au cours des mois de juillet et août, pas moins de 56 bébés de différentes espèces ont vu le jour, dont des antilopes, des wapitis, des daims, des macaques et des watusis.

Ces petits s’ajoutent aux quelque 500 bêtes qu’héberge le Parc Safari.

Les bébés guépards en chiffres

  • À leur naissance, les bébés guépards pesaient 800 g chacun.
  • La maman, Cléo, est âgée de huit ans et le papa, Pendo, a sept ans.
  • Adultes, les guépards pèseront de 22 à 72 kg.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des