Lacolle: l’École de karaté kyokushin Montérégie fête ses cinq ans

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Lacolle: l’École de karaté kyokushin Montérégie fête ses cinq ans
Les propriétaires et fondateurs de l'École de karaté kyokushin Montérégie, Michel Deslauriers et Gérard Bricault.   (Photo : gracieuseté)

SPORT – Cela fera six ans, en janvier 2020, que Gérard Bricault et Michel Deslauriers ont fondé l’École de karaté kyokusin Montérégie, à Lacolle. Depuis, environ 140 jeunes et de nombreux adultes, provenant de partout dans la région, ont pu s’initier à la philosophie du karaté.

Les séances de pratique sont données par MM. Bricault et Deslauriers, ainsi que cinq autres instructeurs, qui portent tous une ceinture noire.

Le dojo de Lacolle (ainsi se nomme le site d’entraînement) se trouve à l’école primaire Saint-Joseph, située au 3 rue du Collège.

Les parents peuvent même s’initier en même temps que leur enfant, en s’entraînant en même temps qu’eux. «Les parents peuvent graduer jusqu’à la ceinture bleue avec leur enfant», précise M. Deslauriers.

Les cours sont donnés dès l’âge de 4 ans. Le plus âgé de leurs élèves a 79 ans. «Il est là deux fois par semaine, lance M. Bricault. C’est un de nos professeurs pour les étirements.»

Écoles

L’année dernière la direction des écoles de Lacolle et de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix a approché les propriétaires de l’École de karaté kyokushin Montérégie pour offrir des cours dans les écoles, pendant l’heure du dîner. Pas moins de 101 jeunes se sont inscrits à une session de huit semaines. «Ça devrait être de retour cette année», indique M. Deslauriers.

Le karaté, ça apporte la discipline, le respect de l’autorité et le respect des autres.

-Gérard Bricault, cofondateur de l’École de karaté kyokushin Montérégie

«Les directeurs étaient surpris de voir que certains jeunes étaient devenus plus respectueux avec les autres, à la récréation, explique M. Deslauriers. Le karaté leur a donné confiance en eux et ils n’avaient plus besoin d’intimider les autres. C’est la même chose pour les adultes. Certains ont vécu des moments difficiles et le karaté les a sauvés. Ça leur amène une confiance.»

Nouveau

Le karaté attire beaucoup d’adeptes, si bien que les deux instructeurs offrent désormais des cours au Centre Paulinoix, à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix.

Ces cours sont donnés le samedi, de 9 h 15 à 10 h pour les enfants, de 10 h à 11 h pour les adolescents, et de 11 h à 12 h pour les adultes.

Inscriptions

Les personnes intéressées à s’initier à ce sport peuvent s’inscrire en tout temps. On s’inscrit à une session de trois mois à la fois. Il y a trois sessions de trois mois, par année.

Un participant inscrit peut s’entraîner d’une à quatre fois par semaine, pour le même coût.

À Lacolle, les cours sont donnés le lundi, mercredi et vendredi, de 18 h 30 à 19 h 30 pour les enfants, et de 19 h 30 à 20 h 30, pour les adultes.

Pour obtenir plus d’informations, il suffit de contacter Gérard Bricault au 514 718-4673 ou Michel Deslauriers au 514 827-9948. Il est aussi possible de consulter la page Facebook Karaté Kyokushin Montérégie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des