Maire de Sainte-Clotilde: André Chenail accusé d’agression sexuelle

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Maire de Sainte-Clotilde: André Chenail accusé d’agression sexuelle
André Chenail a plaidé non coupable à une accusation d'agression sexuelle. (Photo : Coup d'œil - Archives)

ACTUALITÉ – L’actuel maire de Sainte-Clotilde, André Chenail, a plaidé non coupable à une accusation d’agression sexuelle, le 22 novembre, au palais de justice de Valleyfield.  

L’homme de 73 ans était représenté par un avocat montréalais, Me Maxime Filiatrault, selon ce que rapporte le journal Le Soleil de Châteauguay.

Un interdit de publication a été émis en lien avec cette cause afin de ne pas identifier la présumée victime, poursuit le journaliste, Denis Bourbonnais. La suite des procédures est prévue le 10 février 2020.

Plainte

Selon Le Soleil de Châteauguay, la plainte a été déposée par une dame en décembre 2018. Me Kim Émond agit comme procureure du Directeur des poursuites criminelles et pénales dans ce dossier. Elle était représentée par Me Camille Taillefer, le 22 novembre. La défense de l’accusé est assurée par Me Nadine Touma, une avocate criminaliste qui a défendu l’ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt.

Tout porte à croire que M. Chenail demeure en poste à la mairie de Sainte-Clotilde. Le préfet de la MRC des Jardins-de-Napierville, Paul Viau, ne sait pas s’il va continuer de siéger au conseil des maires de la MRC. «Je n’ai pas de réponse à ça, dit-il. De toute façon, c’était plus souvent le maire suppléant qui venait. Il faut aussi faire attention. Accusé ne veut pas nécessairement dire coupable.»

Nous avons tenté de joindre M. Chenail ainsi que son avocate, mais ils n’ont pas retourné nos appels.

Élection

M. Chenail a déjà occupé le poste de conseiller et de maire de Sainte-Clotilde, par le passé.

Il a ensuite fait un passage en politique provincial. Il a été élu sous la bannière libérale, aux élections de 1989, 1994 et 1998, dans la circonscription qui s’appelait alors Beauharnois-Huntingdon. Il a été réélu en 2003, dans la circonscription de Huntingdon, avant d’être défait à l’élection de 2007.

Il a été élu maire de Sainte-Clotilde lors de l’élection municipale qui s’est tenue le 5 novembre 2017.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des