Haut-Richelieu: le milieu culturel récompensé

Marie-Pier Gagnon
Haut-Richelieu: le milieu culturel récompensé
Les gagnants de la soirée, soit Annick Nabot, créatrice des trophées remis lors de la soirée, David Laplante, Steve Hétu, directeur général de la Corporation du Fort Saint-Jean, Nicole Martin-Verenka, Samuel Chouinard, Antoine Paquin, Marianne Paquin et Mireille Demers. (Photo : Le Canada Français - Laurianne Gervais-Courchesne)

CULTURE – Le gratin culturel du Haut-Richelieu s’est donné rendez-vous le 19 novembre, au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean, afin de célébrer la vitalité et l’excellence artistique de la région. Une soirée animée par Thomas Hodgson au cours de laquelle des figures montantes et des piliers de la région ont tour à tour reçu les grands honneurs.

C’est dans un habit jaune pinson que Thomas Hodgson s’est présenté sur scène, personnifiant avec amusement le professeur Stanislas Tremblay et animant une classe de maître sur le thème de l’alchimie des arts aux quelque 200 personnes présentes. Offrant d’abord une vitrine à l’artiste du verre Annick Nabot, qui a remis une oeuvre originale aux gagnants de la soirée, l’animateur a enchaîné avec la remise du premier prix de la soirée.

Révélation et Rayonnement

Visant à promouvoir la carrière d’un artiste en émergence et à reconnaître son talent, son audace et sa détermination, le Prix Révélation a été remis au photographe David Laplante. Résident de Lacolle, ce dernier a immortalisé plusieurs attraits touristiques de la région. Ceci dit, c’est sa passion pour le culturisme qui lui a permis de se distinguer, faisant de lui le photographe par excellence des athlètes adeptes de cette discipline.

Invité à prendre la parole après avoir reçu un hommage vidéo de la part de son ami Yves Pinsonneault de Lord Photo, ainsi qu’une performance musicale signée Martin Levac sur la chanson Photograph d’Ed Sheeran, M. Laplante n’a pas caché sa surprise. Il a profité du moment pour remercier ceux qui l’encouragent et surtout sa conjointe pour sa patience légendaire, lui qui «cumule les heures de travail, pas celles de vacances».

Le Prix Révélation était assorti d’une bourse de 1000 $ offerte par le Fonds Claude-Raymond.

La soirée s’est poursuivie avec le Prix Rayonnement, qui a été remis au danseur et chorégraphe Samuel Chouinard. La Corporation du Fort Saint-Jean a reçu le prix Partenariat, tandis que le prix Hommage a été remis à la musicienne, enseignante, dramaturge, auteure et historienne Nicole Martin-Verenka.

Enfin, remis pour une troisième année consécutive, le Bon coup culturel, qui est décerné à la suite du vote du public, a été remporté par l’activité Petit concert dans le cimetière, faisant vivre un moment de grande émotion aux organisatrices Mireille Demers et Marianne Paquin. Dix événements faisaient partie des finalistes et plus de 2000 votes du public ont été enregistrés pour déterminer le gagnant de ce prix.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des