pneus poupart installation gratuite

Lutte à la pauvreté: un fonds de près de 12 M$ pour la Montérégie

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Lutte à la pauvreté: un fonds de près de 12 M$ pour la Montérégie
Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Éric Charbonneau, préfet suppléant de la MRC d’Acton, Suzanne Roy, préfète de la MRC de Marguerite-D’Youville, Jacques Ladouceur, préfet de la MRC de Rouville, Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, Francine Morin, préfète de la MRC des Maskoutains, Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, Louise Lebrun, préfète de la MRC du Haut-Saint-Laurent, Paul Viau, préfet de la MRC des Jardins-de-Napierville, Réal Ryan, préfet de la MRC du Haut-Richelieu.   (Photo : gracieuseté)

SOCIÉTÉ – Une enveloppe de 11,8 M$ est octroyée à la Montérégie par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité, pour lutter contre la pauvreté.

C’est la Table de concertation des préfets de la Montérégie qui a reçu le mandat de gérer ces sommes.

Cet argent provient du Fonds québécois d’initiatives sociales, pour la mise en œuvre de l’Alliance pour la solidarité montérégienne 2019-2023. Le but de cette mesure est de «sortir les personnes les plus défavorisées de la pauvreté en favorisant la participation sociale des individus et des familles à faible revenu et la mobilisation des milieux».

Au total, les cinq municipalités régionales de comté (MRC) que compte l’ouest de la Montérégie se partageront un peu plus de 2,5 M$ du total de l’enveloppe versée pour l’ensemble de la Montérégie. L’ouest de la Montérégie comprend les MRC des Jardins-de-Napierville, Vaudreuil-Soulanges, Roussillon, Beauharnois-Salaberry et Haut-Saint-Laurent. Cette somme permettra de financer des projets visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

De son côté, l’est de la Montérégie recevra 3,9 M$, tandis que l’agglomération de Longueuil touchera 4,1 M$.

L’enveloppe totale a été répartie en tenant compte du poids démographique de chacune de ces trois sous-régions de la Montérégie et du poids démographique le leur population vivant sous le seuil de faible revenu.

Priorités

Pour mettre en œuvre ce plan de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale, le gouvernement du Québec compte sur les acteurs locaux et régionaux pour définir les besoins.

Ainsi, les priorités qui ont été identifiées pour l’ouest de la Montérégie, dont la MRC des Jardins-de-Napierville fait partie, sont la sécurité alimentaire, l’habitation, le transport et la réussite éducative et sociale.

«Les travaux entourant chacune des priorités débuteront via un chantier qui réunit l’ensemble des acteurs clés des cinq territoires de MRC, précise Maxime Brault, chargé de projet régional à l’Alliance pour la solidarité et membre de la Table de concertation régionale de la Montérégie. Les chantiers visent à établir les stratégies de lutte à la pauvreté à l’exclusion sociale désirées ainsi que le type d’initiatives pour chaque priorité. Les projets déposés sont ensuite approuvés par Concertation Horizon et la Table de concertation des préfets de la Montérégie.»

«Le déploiement de l’Alliance pour la solidarité mobilisera nos communautés à définir collectivement les moyens qui permettront à tous les citoyens de la Montérégie de vivre dans la dignité et de s’épanouir, affirme Patrick Bousez, président de la Table de concertation des préfets de la Montérégie (TCMP). La TCPM est fière de pouvoir compter sur l’appui de partenaires institutionnels, municipaux et communautaires pour la mise en œuvre de ce chantier d’envergure.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des