pneus poupart installation gratuite

En présence d’un millier de fidèles: Mgr Claude Hamelin inaugure son ministère épiscopal

Marie-Pier Gagnon
En présence d’un millier de fidèles: Mgr Claude Hamelin inaugure son ministère épiscopal
Mgr Claude Hamelin, assis sur la cathèdre, est entouré de Mgr Lionel Gendron (gauche) et de l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine (droite). (Photo : Le Canada Français – Kim Valiquette)

ACTUALITÉ – La cathédrale Saint-Jean-l’Évangéliste, à Saint-Jean-sur-Richelieu, a été l’hôte, le 10 janvier, d’une cérémonie d’envergure soulignant l’inauguration du ministère épiscopal de Monseigneur Claude Hamelin. Un événement marqué par l’émotion, les rires ainsi que la présence de l’archevêque de Montréal et du nonce apostolique.

«J’ai le cœur débordant de joie et d’espérance.» C’est en ces termes que Mgr Claude Hamelin a commencé son homélie sous le regard des quelque 1000 fidèles présents à l’inauguration de son ministère épiscopal. Décrit par ses pairs comme un homme doué pour l’amitié, disponible et énergique, ce dernier a poursuivi son allocution en dévoilant le choix de sa devise épiscopale : «Joie et Espérance».

Inspiré par des écrits du pape François et affirmant qu’il importe à l’Église de trouver de nouveaux chemins pour rejoindre les fidèles, ce dernier a lancé un appel à l’ouverture. «Oui, osons, ayons de l’audace. N’ayons pas peur d’innover, de construire des passerelles. Soyons de véritables disciples missionnaires», a-t-il dit devant un parterre à l’écoute de chacune de ses paroles, parterre qu’il a d’ailleurs remercié pour son soutien.

On ne naît pas évêque. On le devient un peu plus chaque jour grâce à vous.

-Mgr Claude Hamelin

Originaire de Saint-Patrice-de-Sherrington, Mgr Hamelin est né le 10 juillet 1951. Il a été ordonné prêtre en 1977. Il a par la suite occupé divers postes au sein du diocèse Saint-Jean-Longueuil avant d’être ordonné évêque par Mgr Lionel Gendron en 2016, auprès de qui il a occupé le rôle d’évêque auxiliaire dès 2015. Il a officiellement été nommé évêque du diocèse le 5 novembre 2019.

Déroulement

La cérémonie, qui a débuté à 19 h, s’est déroulée dans le respect des traditions. Une première procession réunissant les 32 évêques présents ainsi que Son Excellence Monseigneur Luigi Bonazzi, nonce apostolique (représentant du pape au Canada), s’est d’abord avancée vers l’allée centrale.

Puis, une seconde procession s’est dirigée vers la crypte de la cathédrale où reposent les quatre évêques décédés du diocèse Saint-Jean-Longueuil. Outre Mgr Hamelin qui faisait partie de cette procession, on pouvait reconnaître Mgr Lionel Gendron ainsi que l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine.

Ont suivi la lecture de la lettre apostolique, la présentation de vœux au nouvel évêque, la montée à la cathèdre pour la remise du bâton pastoral ainsi que le baiser de la paix, symbole d’unité et de fraternité offert par tous les évêques.

Autres représentants

Fait à noter, des représentants d’autres communautés religieuses ont profité de ce moment pour offrir leurs meilleurs vœux à Mgr Hamelin, dont Bishop Mary Irwin Gibson de l’Église anglicane et le Père Tadros El-Masry de l’Église orthodoxe. Dans la salle, on pouvait également reconnaître des représentants des églises grecque, maronite, orthodoxe roumaine, luthérienne et presbytérienne. L’Église réformée du Québec, l’Église Unie et la Communauté juive de la Rive-Sud étaient aussi présentes.

Une fois le baiser de la paix terminé, ont suivi le déroulement habituel d’une messe et le mot de la fin livré par Mgr Hamelin qui en a profité pour annoncer deux premières nominations au sein de son équipe, soit celle du Père Jean-Roudy Denois au poste de vicaire général et celle de l’abbé Réjean Poirier au titre de vicaire épiscopal.

Au revoir Mgr Gendron

En devenant le sixième évêque du diocèse Saint-Jean-Longueuil, Mgr Hamelin succède à un homme très apprécié des fidèles, Mgr Gendron. Ce dernier a d’ailleurs eu droit à plusieurs témoignages de remerciement au cours de la soirée.

Certains ont souligné ses qualités de leader, d’autres sa volonté d’inclure davantage les femmes. «Vous êtes l’évêque qui mérite toute notre affection», a-t-il été mentionné au micro, suscitant une ovation du public.

En tant qu’évêque auxiliaire du diocèse, Mgr Hamelin a eu l’occasion de côtoyer de près celui qu’il a décrit comme un ami, un frère, un mentor et un pasteur. «Je pourrai toujours compter sur votre grande sagesse, vos précieux conseils et vos prières», a-t-il mentionné en s’adressant directement à Mgr Gendron. Rappelons que conformément au Code de droit canonique, ce dernier a dû soumettre sa démission à ses 75 ans.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des