pneus poupart installation gratuite

Elle se prépare à fouler le désert du Sénégal

Valérie Legault
Elle se prépare à fouler le désert du Sénégal
Habituée de naviguer en haute mer avec son catamaran, Martine Brouillette devra transposer son sens de l’orientation dans du sable, des roches, des dunes et des grands plateaux. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

AVENTURE – Parcourir le sud des États-Unis à moto, sauter en bungee ou conduire un camion-remorque de Montréal à la Californie: rien n’est à l’épreuve de Martine Brouillette. Son prochain défi ? Trouver son chemin à pied à travers le désert du Sénégal lors du trek Rose Trip, en avril prochain, avec deux coéquipières.

Le simple mot «aventure» la fait rêver depuis sa tendre enfance. Toute petite, même une balade en canot avec sa mère prenait l’allure d’une expédition ! Du 23 avril au 1er mai, la résidente de Saint-Blaise-sur-Richelieu sera bien servie. Avec deux coéquipières, dont une amie d’enfance de son Cap-de-la-Madeleine natal, Martine Brouillette s’élancera les deux pieds dans le sable à la recherche des points de contrôle qui jalonnent le rallye pédestre.

On n’a qu’une vie à vivre et on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

-Martine Brouillette

Depuis son lancement en 2018, le trek d’orientation 100 % féminin et solidaire Rose Trip a le vent dans les voiles. Tellement qu’après le Maroc, c’est au tour du Sénégal d’accueillir 50 équipages sur un tout nouveau parcours. Martine Brouillette fera partie de l’équipage numéro trois, baptisé les Rock and Roses. «Je me suis embarquée là-dedans à 200 milles à l’heure !», lance celle qui a accepté le défi au pied levé. Une semaine avant Noël, son amie lui a proposé de remplacer une coéquipière. Elle n’a pas hésité une seconde.

Une vie à vivre

«Souvent, je lance quelque chose que je voudrais faire. Je ne force jamais les choses, puis ça arrive. Ça fait des années que les rallyes comme le trek Rose Trip et le Trophée Rose des sables m’intéressent, dit Martine Brouillette. Je n’ai pas beaucoup de craintes dans la vie.»

Pour être capable de tenir la barre de son catamaran dans la mer des Caraïbes, l’ancienne planificatrice financière a l’habitude de garder le cap en haute mer. Cette fois, elle devra exercer son sens de l’orientation dans du sable et des roches à perte de vue, des dunes et des grands plateaux.

«On devra faire nos devoirs pour savoir utiliser la boussole et le road book. Ce sera un défi de communication et de découvertes», croit Martine Brouillette.

Solidaire

Le trek Rose Trip est aussi un défi solidaire que les femmes réalisent à travers l’association Enfants du désert.

Au Sénégal, la contribution des trekkeuses permettra de bâtir une salle de classe pour une école de brousse surpeuplée de 105 élèves. Par manque d’espace, une trentaine d’entre eux étudient entre quatre murs de paille, assis sur des cailloux en guise de bancs.

L’association palliera aussi l’absence de toilettes en érigeant un bloc sanitaire pour tous les élèves.

Depuis 2012, l’entreprise Désertours est associée avec Le cancer du sein, parlons-en ! Par le biais de son trek Rose Trip, elle soutient les femmes dans cette épreuve et œuvre en faveur de l’information et du dépistage précoce.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des