Championnat canadien de curling: une expérience inoubliable pour l’équipe de Lacolle

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Championnat canadien de curling: une expérience inoubliable pour l’équipe de Lacolle
Quatre des cinq membres de l'équipe que représentait le Québec sont de Lacolle, soit Bradley Lequin, Louis Quévillon, Alek Bédard et Daniel Bédard. Émile Asselin est originaire de Montréal. (Photo : gracieuseté - Michael Burns / Curling Canada)

SPORTS – Les jeunes membres de l’équipe qui représentait le Québec au prestigieux Brier, le championnat canadien de curling qui se tenait à Kingston, en Ontario, du 29 février au 8 mars, ne sont pas prêts d’oublier cette expérience mémorable.   

L’équipe du Québec a remporté une victoire et subi six défaites lors du tournoi à la ronde, ce qui ne lui a pas permis de poursuivre sa route jusqu’à la ronde finale. Seules les quatre meilleures équipes de chacun des deux blocs de huit équipes passaient à la ronde de championnat.

Quatre des cinq membres de l’équipe du Québec sont originaires de Lacolle, dont le joueur réserviste, Daniel Bédard, qui agissait en quelque sorte à titre d’entraîneur.

«L’objectif des gars était de gagner assez de parties pour participer à la ronde de championnat, explique M. Bédard. On a perdu notre deuxième match 10 à 8, contre le Manitoba, sur le dernier lancer. Contre l’Île-du-Prince-Édouard, on est aussi passé très près de gagner. Il fallait absolument gagner ces parties parce qu’on affrontait les meilleures équipes de notre bloc lors de nos dernières parties, soit le Nord de l’Ontario, l’Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador. Ce sont trois des meilleures équipes au Canada et parmi les meilleures équipes dans le monde.»

D’ailleurs, la finale du Brier s’est jouée entre l’Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador. C’est cette dernière équipe qui a remporté le tournoi.

Le capitaine de l’équipe du Québec, Alek Bédard, lors du championnat canadien.

Inoubliable

Si les joueurs n’ont pas atteint leur objectif, ils ressortent certainement grandis de cette expérience hors du commun.

«C’est une expérience incroyable!, raconte M. Bédard. Les gars ont joué devant des milliers de spectateurs. Il y a avait les caméras de télévision. C’est toute une expérience de jouer contre les meilleures équipes canadiennes, qui sont parmi les meilleures au monde.»

M. Bédard précise que des 16 équipes qui participaient à cette compétition, il y avait les 9 meilleures au pays. De plus, 8 des 16 équipes qui étaient au Brier font partie des 14 meilleures au monde.

Quand tu as goûté à ça, tu veux y retourner.

-Daniel Bédard

«Les commentateurs à TSN ont noté que ce championnat canadien était parmi les plus forts qu’ils ont vus, dit-il. Malgré tout, on s’est aperçus qu’on n’est pas si loin de ces équipes. Nous avons marqué des points contre elles, mais les petites erreurs de stratégie ou d’exécution, qui ne paraissent pas trop au championnat provincial, ne pardonnent pas au Brier. Une erreur peut rapidement coûter deux ou trois points. Ces équipes ne manquent pas de coups et font rarement des erreurs de stratégie.»

Bradley Lequin et Émile Asselin en pleine action au Brier.

«Les gars apprécient l’expérience vécue, mais ils ressentent quand même de la déception. C’était de loin l’équipe la plus jeune [de 21 à 23 ans, ndlr], rappelle M. Bédard. Les joueurs qui ont gagné le Brier sont âgés de la trentaine.»

Encouragements

Cette jeune équipe du Québec, peu expérimentée, a rapidement été adoptée par la foule, qui n’hésitait pas à l’encourager, tant sur la glace qu’en dehors de l’aréna, souligne M. Bédard.

«Beaucoup de gens sont venus féliciter les gars, ils leur ont demandé des autographes et ils ont pris des photos avec eux.»

Cette équipe toute lacolloise pourra tenter sa chance à nouveau l’année prochaine, à condition qu’elle se qualifie d’abord au niveau provincial, pour représenter le Québec au Brier. «Ce sera une équipe à surveiller», assure M. Bédard.

Les membres de l’équipe du Québec au Brier: Alek Bédard, Louis Quévillon, Émile Asselin, Bradley Lequin et Daniel Bédard.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des